Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 07:25

vertvictoria

"Un jour, un homme prit de la glaise, et modela une forme de récipient. Par mégarde, il la laissa tomber dans le foyer. Il la retrouva cuite le lendemain dans les cendres. La poterie était née."


 

Jean Girel, "La sagesse du potier". Edition l'oeil neuf. Sagesse d'un métier:

 

"Je n'ai jamais trouvé de l'argile brute prête à cuire Il y a toujours des cailloux à enlever, des grains qui éclatent à la cuisson ou des bouts de bois, donc des éléments en trop. Il manque toujours aussi quelque chose, ce qui fait que la terre colle aux doigts, ou ne se tient pas toute seule, fend au séchage, ou éclate à la cuisson. Il faut ajouter des sables, ou de l'argile déjà cuite liée, parfois une autre argile. [...]

provenceface09-007.jpg

Quand la pâte est prête,on peut essayer de modeler une forme de bol, en évidant une boule, en pinçant la terre entre ses doigts.

porcelaine crue

Neuf fois sur dix, la forme s'ouvre pour devenir une galette impossible.

 

terre-c-ramique09-002.jpg

Au colombin, c'est encore pire, l'argile fait le contraire de ce qu'on lui demande et les soudures fendent au séchage.

Pour réussir une forme, même la plus simple, il faut en avoir raté beaucoup."

 

automne2008 203-copie-1


 

 

Cet auteur, Jean Girel,  est formidable car il sait, malgré sa renommée (en tant que  céramiste potier, exposé au musée de Sèvres, il a été nommé Maître d'Art en 2000 par le ministère de la culture) parler simplement et surtout humblement de la terre, de la difficulté à la travailler.

Il a commencé à apprendre à 14 ans, puis s'est dirigé vers la peinture avant de reprendre la terre. Il dit qu'il apprend encore.

 

C'est pour ça que quelque part ça me semble tout à fait bizarre d'abandonner la poterie après une année de pratique.

On ne peut pas juger de ses capacités au bout de si peu de temps.

On ne peut pas avoir exploré toutes les techniques, tous les plaisirs, tout ce que la terre-céramique peut nous offrir au bout de si peu de temps.

On ne peut pas avoir pris confiance en soi, ou tout compris au bout de si peu de temps.


Mais on est à l'ère du tout tout de suite, à l'ère du fast-food, que ce soit en amour, carrière professionnelle, ou en art.


Alors on voit des touche à tout (au demeurant fort sympathiques) papillonner pleins d'enthousiasme... et repartir.

Ils ont compris que c'était difficile, mais ils n'ont pas compris comme cette matière pouvait leur apprendre sur eux-même. Ils n'ont pas eu le temps de comprendre qu'un art de la terre, aussi complexe et magique perdure malgré les siècles, malgré les progrès techniques, malgré l'invention d'autres matières, parce qu'il forge les personnalités, quelles qu'elles soient au départ, il agit comme un psy, comme un tuteur, comme un soleil, comme un appel à la vie (dans le sens primitif?)...


sur quiconque se donne le mal de... persévérer.



 


 




Partager cet article

Repost 0

commentaires

smaili 19/09/2010 12:57



Très interressante réflexion. Je te remercie de partager tes reflexon autour de cette matière magique. Virginie ;)



Aude Terrienne 19/09/2010 19:48



Youpi t'es toujours là !



Majorelle T. 20/05/2010 21:17



Je pourrais être entièrement d'accord avec toi mais je discerne là un de tes célèbres "raccourcis"!!


Moi, je suis une optimiste (le verre à moitié plein,... tu sais!!)


Alors pour un qui aura abandonné, je t'en trouverai 5 qui persévèrent! on peut se chercher aussi, voir ce qui nous convient le mieux et se réaliser dans une autre discipline, la musique, la
danse, ou tout simplement le crochet après avoir tâter autre chose!


Dans l'ère que tu soulignes être celle du tout, tout de suite, je suis quand même agréablement surprise en parcourant la blogosphère pas seulement française, par le nombre impressionnant de
talents qui "exposent" leur passion, leurs créations et il y a un nombre étonnant de jeunes  voir très jeunes qui font aussi bien de la carterie, du tricot, du crochet, du raiku, de la
cuisine de la peinture de la poésie, et qui sont des  vrais "mordus" !


bisous à toi ma Passionnée!



Aude Terrienne 21/05/2010 08:51



J'aime bien quand tu me titilles sur mes "célèbres racourcis" tu le sais bien! ça prouve que tu ne dis pas amen à tout ce que je dis et ça aussi ça fait partie des vrais échanges.


Tu sais pourquoi les belges ont deux verres sur leur table de nuit?


Parce qu'ils en ont un à moitié vide et un autre à moitié plein.


Bon le mien en ce moment est un peu plus vide que plein mais ça va reviendre t'inquiète pas.



Morsli 18/05/2010 18:13



Bonsoir Aude !


Désolé pour des problèmes de box, j'espère qu'ils seront résolus le plus rapidement.Tu as raison pour ce qui concerne la persévérance, surtout dans une matière aussi exigeante ! il en faut des
tâtonnements pour progresser.Quand j'étais gamin, nos instits nous citaient l'exemple de Palissy.


Bisous, bisous.



Aude Terrienne 21/05/2010 08:40



Oui, les tâtonnements, on pourait en dire des choses sur les tâtonnements aussi.


Les tâtonnements basiques comme de laisser tomber un pot dans la braise, puis voyant ce que ça donne tenter d'autres modes de cuisson des pots, jusqu'à trouver la bonne, les tâtonnements
psychiques, sentimentaux, j'en passe et des meilleurs...


il y a ceux qu'on fait sans déranger personne, il y a ceux qu'on fait en bouleversant beaucoup de vies autour de soi.



Andrée 17/05/2010 17:22



Passionnant ton article et combien vrai , tout art demande un long moment " d'aprentissage" pour y arriver et le comprendre . J'ai un ami potier près de chez moi , j'aime le regarder créer ,
c'est enrichissant .Bonne soirée Aude



Aude Terrienne 21/05/2010 08:18



Merci André. J'ai toujours peur de gêner quand je regarde, mais moi, c'est beau père que je regarderais des heures bricoler. Il a des gestes si sûrs, si justes... et une patience!



Françoise58 17/05/2010 00:13



coucou Aude, belle leçon d'humilité c'est vrai que beaucoup pense qu'il suffit d'une fois ou deux et ils sont pro, mais je pense que la poterie comme beaucoup d'autres matières ce n'est pas que
de la pratique il y a aussi l'âme du créateur que l'on retrouve dans chaque création, certaines créations peuvent être parfaites techniquement mais n'avoir aucun intérêt artistique ce qui n'est
pas du tout ton cas je te rassure d'ailleurs quand on parle aussi bien et avec autant de plaisir de sa passion c'est que
déjà il y a la petite étincelle qui va donner vie à cette passion Bisous ma belle



Aude Terrienne 21/05/2010 08:24



Waou une Françoise qui sort de sa tannière, quelle joie! Et en plus qui a lu tout mon article! Ben dis donc ! Et en plus qui me dis de si gentilles choses ! Youpiiiiiiiiiiiiiiiiiiii



colapat 16/05/2010 09:03



Heureux (se) celui où celle qui a trouvé sa voix


Je ne suis qu'une spectatrice, qui profite de tous (toutes) ces artistes



Aude Terrienne 21/05/2010 08:19



Merci ! Mais chacun est artiste. J'ai une copine qui fait de vraies oeuvres d'art quand elle fait des tartes aux quetches, toutes sont alignées avec une symétrie, une régularité qui me scie !



Emmanuelle 15/05/2010 07:50



La persévérance n'existe plus ou presque plus.... Elle est devenue une qualité rare comme la gentillesse, la compassion, le respect et tant d'autres qui ne sont pas à la mode !!!!


Je crois que nos passions sont les nôtres parce que l'on sait toutes les erreurs commises au départ et qu'on imagine à peine le quart de celles à venir...Et cela ne nous effraie pas mais nous
motive.


Bonnes créations et bon week-end !



Aude Terrienne 21/05/2010 08:16



Emmanuelle, ça fait cinq minutes que je réfléchis à ta phrase sur nos passions et que je la transpose à des tas de trucs que j'ai vécu, merci de m'aider à réfléchir.



gene 15/05/2010 01:08



tu dis si bien les choses , on voit ça aussi en peinture , un petit stage et hop certains se déclarent peintre , artiste . ça me laisse bouche bée !! Un peu d'humilité ça fait pas de mal . Il
faut du temps pour arriver à faire des choses bien et on en apprend tous les jrs .



Aude Terrienne 21/05/2010 08:14



Comme je suis contente que tu sois d'accord et que tu l'aies vu toi aussi dans ton entourage.



Akela 14/05/2010 23:13



je suis toujours sidéré par l'intelligence de ces hommes que l'on nomme "préhistorique" , comment ont-ils pu créer, inventer, expérimenter, améliorer, organiser, combien d'erreurs, combien
d'échecs avant de connaître le succéx. Mais surtout un formidable courage et une soif de curiosité exceptionnelle


Nous ferions bien de nous en inspirer.



Aude Terrienne 21/05/2010 08:12



Oui, tout à fait d'accord avec toi, alors qu'ils devaient lutter pour leur survie. Quelle énergie. Remarque il y avait la sélection naturelle, en ce tmps là ne survivaient que les plus malins,
costauds, pas comme de nos jours...



sittelle 14/05/2010 21:51



http://www.ceramiques-contemporaines-sevres.fr/selection/page_notice-ok.php?Ident=R&myPos=1&NoticeId=156


Erreur, celui qui est mort est Alain, le frère... pardon ! mais quand même c'était un très grand, regarde le lien si tu veux; une belle fratrie de céramistes...


 


 



Aude Terrienne 21/05/2010 08:11







sittelle 14/05/2010 21:38



Tu connais Jean Girel.... il est décédé malheureusement; j'ai un beau miroir de lui, céramique de son style génial. Il y avait deux grands vases de lui à l'entrée de Sèvres, est-ce que tu les as
vus récemment ? J'ai cherché l'an dernier, il a un frère céramiste en Bourgogne.  Je suis contente que tu l'aimes, c'était un grand et modeste, je crois; un Artisan, un artiste. Bisou Aude



Aude Terrienne 21/05/2010 08:11



Je ne savais pas que "le mien" avait un frère artiste !



mima 14/05/2010 19:17



coucou Aude,


L'article d'une passionnée  


bisous



Aude Terrienne 20/05/2010 20:33



Ah sacrée Mima, toi qui n'aimes pas lire !



Armelle 14/05/2010 17:26



Persévérer, oui c'est çà, encore et encore !!!



Aude Terrienne 20/05/2010 20:33



Ouaip, et c'est fou le bien que ça fait d'aller au fond de ses mains chercher la vie.



ran_tan_plan 14/05/2010 12:54



Il faut 7 ans pour faire un bon tourneur et je sais de quoi je parle, avec un père et un frère Céramiste.



Aude Terrienne 20/05/2010 20:35



ah le chiffre sept, dans tous les pays du monde il veut dire quelque chose !



agathe 14/05/2010 10:01



la moindre petite chose n'est pas facile à faire mais en poterie ce qui parait tout simple est un travail de titan, j'ai essayé. . . mais quand on commence à avoir un tout tout petit résultat
c'est du bonheur  j'aime beaucoup cet article - belle journée Aude



Aude Terrienne 20/05/2010 20:36



Merci de l'avoir lu Agathe, merci car ce n'est pas facile sur écran je le comprends très bien.



Domm 14/05/2010 08:57



Faire et refaire, c'est toujours essayer, et un jour, on y arrive....


Quand on aime, on ne compte pas le temps passé, les "échecs" les ratages de toutes sortes....


Bonne journée Aude



Aude Terrienne 20/05/2010 20:37



Oui, enfin il y a des jours où le ratage est dur à supporter, comme le jour où ma geisha s'est cassée et là je dois te dire que l'appui des bloggueurs ici m'a fait chaud au coeur c'est
merveilleux.



Mamie Claude 14/05/2010 08:43



Merveilleux article de "leçon de vie" ! Pour sourire, cela me rappelle (si je ne me trompe pas) que la tarte tatin a été inventée suite à une erreur, ce qui est valable pour nombre de résultats
culinaires où la création est aussi quotidienne.


Revenons à la poterie qui me fait rêver. Persévérance il faut, et surtout la créativité qui n'est pas un acquit fermé, mais une ouverture perpétuelle, selon l'esprit du jour, l'agilité du jour,
le climat du jour, enfin je suppose .. j'apprends en te lisant fidèlement, mais sans pratiquer cet art merveilleux. Gros bisous



Aude Terrienne 21/05/2010 08:10



Pour moi, c'est plus une thérapie, parce que c'est le seul truc qui me demande assez de concentration pour ne pas penser à mes soucis.


En dehors de ça, il y a de très nombreuses personnes qui n'ont pas d'imagination et qui puisent leurs idées dans des revues spécialisées (la mjc dont je fais partie est abonnée et nous met à
disposition les revues) soit pour copier, soit pour s'en inspirer.


Je devrais avoir moins d'idées, et puiser plus dans des modèles, ça me ferait sortir de mes frontières. Enfin je pense.


Merci de ta fidélité !!!



Kti 14/05/2010 08:16



Sans persévérance on arrive à rien !


Kti



Aude Terrienne 21/05/2010 08:07



Tu es bien placée pour le savoir, à tous les points de vue !



biker06 14/05/2010 07:48



tu sais mon pote Ribeiro ancien maire de Vallauris , non seulement il fait cela par passion , mais c'est aussi de generation en generation chez lui .... Il a meme crée le seul musée de la poterie
qui existe dans la vallauris en regroupant d'anciens objets et ustensiles que possedaient les vieilles familles du village.


Il est tout simplement dommage que la  politique s'en soit mélé et que l'on est reussi à debarquer un enfant du pays au profit d'un requin parisien de l'ump qui est venu prendre la place et
foutre la merde ...... Un maire qui prefere le fast food au bon petit troquet !!!


bisous


pat



Aude Terrienne 21/05/2010 08:07



Je suis très contente que tu aies parlé de Ribeiro et j'espère que mes lecteurs auront lu ton com très intéressant !!!



AndreBouchaud 14/05/2010 07:32



Coucou Aude


La persévérance est la mére de toutes les réussites pleins de bisssssssssssssous André



Aude Terrienne 21/05/2010 08:06



Merci André, et toi, on peut dire que tu es persévérant, ça fait du bien !



createrres

bonne-annee-2015.png

Merci pour votre commentaire !

Rechercher