Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2012 7 12 /02 /février /2012 19:08

 

bbjournal.jpegCette semaine pour le défi du dimanche, link il faut travailler avec la lettre J.

Il faut trouver une ville: Janzé.

Un prénom: Jacopone

Un métier: journaliste (lisez-vous le journal sur le trône comme lui ?)

Un objet: un jaunet

Une célébrité: Juanès

et que ces éléments comportent ane ou one dans n'importe quel ordre...

 

 

 


Voici ma participation:

 

Anne et Bernard avaient une vie on ne peut plus monotone. 

Leur famille vivait à Janze depuis des générations. Ils s'étaient connus au cours de catéchisme. Anne était vendeuse dans la même  boutique que sa mère, Bernard avait commencé à reprendre la clientèle de son père, plombier, près de la retraite.

Ils s'étaient mariés, avaient eu trois enfants désirés et Anne s'étant emmêlé les pinceaux dans sa contraception, avaient accepté la venue d'un quatrième enfant avec bonne humeur. 

Etait-ce cette quatrième grossesse ? Etait-ce autre chose que la discrétion ne me permet pas de dire ? 

Toujours est-il qu'un beau matin, sans prévenir ni parents, ni amis, ni clientèle, Anne et Bernard après avoir passé la nuit à faire des paquets et des valises, chargé et la grande voiture familiale et la fourgonnette (repeinte de neuf transformée en dortoir avec couchettes superposées), partirent vers un avenir incertain.

Les enfants n'avaient été prévenus de rien. Anne était enceinte de trois mois, cela ne se voyait pas encore. Mère de trois garçons elle n'avait jamais été en aussi grande forme que pour sa quatrième grossesse. Aurait-elle cette fois-ci une fille ?

Ils avaient fait cent kilomètres quand le benjamin, âgé de deux ans, s'éveilla, suivi de sa fratrie qui regardait le plafond de la camionnette d'un air ébahi.

Bernard fit un appel de phares à Anne, signal convenu, et ils s'arrêtèrent dès que possible. Ils donnèrent un petit déjeuner royal à leurs bambins en leur expliquant qu'ils partaient pour faire un chouette voyage.

Etes vous déjà allés à Janzé ? ce n'est pas loin de Corps-nus (si, si ), de Teil de Bretagne et de Esse. Vous connaissez quand même le poulet de Janzé, non? Voyez ici!

Bernard et Anne s'étaient contentés  l'un de faire tourner la carte de France en tous sens, l'autre les yeux bandés de pointer un doigt dessus et ils avaient décidé... tout simplement de traverser la France pour s'installer ... à ... non, pas à Bourg en Bresse, la seconde patrie de la volaille (ou la première selon que vous parlez à un bressan ou à un breton), mais à Roanne.

Bizarre, me direz-vous, car les bretons sont assez chauvins d'habitude. Mais le poids des coutumes et de la famille leur était devenu insuportable, ils tenaient à faire vivre l'amour qui les unissait par autre chose que la tradition.

Ils s'habituèrent au parler lent et à la douceur de caractère des roannais, aux paysages ponctués de vaches charolaises et aux couchers de soleil sans la mer. 

Ayant pris une décision originale, il leur fallait trouver un prénom original pour leur quatrième enfant. Ils décidèrent d'appeler le petit Jacopone. Comment j'ai inventé ce prénom pour le jeu? Mais pas du tout, regardez: link.

Ayant amassé assez d'argent, le couple acheta une vieille maison dans la banlieue roannaise, à Coutouvre. Ils la retapaient avec le courage et l'humour qui les liait depuis leur jeunesse. Un jour, en abattant une cloison de l'ancien poulailler, Bernard trouva une caissette.

"Va chercher Maman" dit-il à Yohan qui l'aidait, comme il le pouvait en poussant la brouette pleine de gravas.

Anne, suivie de la tribu au grand complet et de la chèvre Tourneboule mâchonnant une vieille girafe en plastique, déboula en habit de peintre dans la grange. 

"Regarde ce que j'ai trouvé !

-Ben quoi, c'est une vieille boite, c'est tout.

- Tu ne remarques rien ?

Chaque membre de la famille (sauf Tourneboule, occupée à courser un poussin sur une balle de paille) examina la boite sous toutes ses coutures. Impossible de l'ouvrir et à part qu'elle était rouillée, personne ne lui trouva de particularité.

"Justement, c'est ça qui est bizarre. On ne voit ni marque de biscuit, ni décoration donc elle est très vieille et sa forme et son poids sont pas normaux du tout, s'écria Bernard de plus en plus excité.

- Où l'as tu trouvée ?

- Dans le mur. Elle ne dépassait ni d'un côté, ni de l'autre, elle était prise dans le pisé, sans qu'on puisse deviner où elle était dans la paroi.

En fait, la boite datait de la date de construction de la maison et le contenu: des jaunets ! Oui vous avez bien lu, des pièces d'or.

Autant vous dire que cette découverte fit la popularité des Le Gall. 

Le journaliste du Pays Roannais vint les interroger, la photo de la famille au grand complet parut en couleur, on loua leur courage et le fait qu'ils avaient "choisi" de s'installer dans la Loire.

Bernard croula sous les commandes et put bientôt embaucher des plombiers, quant à Anne, elle cessa de travailler pour se consacrer à ses enfants et ses animaux.

Et Jacopone, dans tout ça, me direz-vous ? 

Et bien comme il ne pouvait rien faire comme tout le monde, son chanteur préféré est le guitariste du groupe Ekhimosis, le colombien Juanès, regardez ici !

 

Pour écrire cette histoire, je me suis inspirée d'un reportage disant que de plus en plus de gens achètent des coffre-forts, à cause des cambriolages et de la méfiance envers les banques. Il paraît que certains appartements neufs sont livrés avec un coffre-fort intégré dans le mur !

___________________________________________________________________

 

Merci à Lady Marianne d'avoir posté mon 12 700 ème commentaire hier soir à 19h40 

______________________________________________________________________


 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

gene 17/02/2012 23:01


bravo . j'ai déjà du mal à écrire 3 lignes ,en plus avec des contraintes , là c'est même pas la peine . bisous

Aude Terrienne 18/02/2012 18:36



Allons, ne te sous estime pas ! 



Annick 17/02/2012 03:40


belle réussite pour ce défi!


j'aime bien ton histoire.....bravo!


bisous du soir à Cayenne.

Aude Terrienne 17/02/2012 09:14



Merci Annick !



sittelle 16/02/2012 20:01


  Dors mon fils... des Fatals Picards, comme ça, ça doit marcher !


http://youtu.be/yIEoEa9BBfw     c'est du vécu... !!!

Aude Terrienne 17/02/2012 09:16



Vais réessayer, merci!



Va l'r 15/02/2012 07:58


Bravo pour ton texte et pour les mots que tu as trouvés! C'est génial! Bonne journée.

Liliane 14/02/2012 14:31


Superbe ! Je me suis laissée entrainer par cette jolie histoire ! Bravo Aude et merci.

Knorra 14/02/2012 13:01


Cela fait une jolie histoire : un véritable conte de fées

M@rie 14/02/2012 11:36


Je vais faire simple .....pour une fois : BRAVO.

clara65 13/02/2012 18:54


Bonsoir et merci de ta visite sur mon blog !


Il me semble que c'est la première fois que tu participes et c'est magistral, vraiment !


Donc à dimanche prochain ou avant peut-être.


Amicalement.

Aude Terrienne 13/02/2012 19:26



Non, c'est ma deuxième participation. Oui je reviendrai te rendre visite. 


Bonne soirée !



Littorine 13/02/2012 17:04


Je vois que tu n'as pas perdu un poil de ton imagination, c'est pour quand ton roman ?

Aude Terrienne 13/02/2012 19:25



Hihi merci. Pour le roman, franchement je n'ai plus une minute à moi, donc non tu ne risques pas de voir mon nom sur une couverture de bouquin 



Parisianne Musardises 13/02/2012 11:41


Quelle histoire ! Bravo, on en oublie de bachot pris dans cette aventure familiale !
Bonne journée
Anne

Aude Terrienne 13/02/2012 19:24



Merci c'est sympa. J'ai essayé de faire court...



Marcel 13/02/2012 10:38


Textes à contraintes pour stimuler l'imagination, c'est pas vraiment mon truc mais j'admire celles et ceux qui les font. Un type, je ne sais plus qui, est arrivé à écrire un roman sans la
lettre "e" ; c'est beau non ? Bravo Aud' .t bonn' journ...

Aude Terrienne 13/02/2012 19:24



J'aime mieux avec les oeufs, euh les e ! hum, des bons oeufs à la neige pour faire une mousse au chocolat maison!



mamie Claude 13/02/2012 08:47


Mais quelle histoire ! suspens, joie, humour, tout y est, félicitations !!J'aime beaucoup le "mélange de pinceaux dans la contraception" là on retrouve l'artiste que tu es. Quant aux
jaunets, cela me fait penser au fait que parfois le bonheur est à portée de main, mais bon, j'ai fini mes gros travaux  je vais quand même casser un mur ..... qui sait hein ??????Bravo
à toi pour ce défi et mille bises

Aude Terrienne 13/02/2012 09:31



 Tu as fini tes travaux, mais là tu m'étonnes, depuis que je te connais tu entreprends toujours des tas de
choses formidables, je suis sûre que d'ici quelques mois tu vas trouver quelque chose à repeindre, à retapisser, à réformer. Infatigable Claude va !:0010:



gazou 13/02/2012 08:21


 en voilà une belle histoire


Les trésors emprisonnés dans un mur en pisé, ça existe encore!


Il semble faire un peu moins froid aujourd'hui...Bonne journée Aude!

Aude Terrienne 13/02/2012 08:41



Merci !



LADY MARIANNE 12/02/2012 19:43


une chouette histoire !! j'ai lu avec intêret ----  je voulais connaitre la suite -la fin ---
une belle fin ! bravo !!
bisous !

Aude Terrienne 13/02/2012 07:07



Merci Marianne, tu es gentille d'avoir posté un com, hier ça semblait très difficile aujourd'hui je vais tenter encore.



createrres

bonne-annee-2015.png

Merci pour votre commentaire !

Rechercher