Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 décembre 2013 3 18 /12 /décembre /2013 01:36

senteurs lilas double  « Et une femme qui portait un enfant dans les bras dit, Parlez-nous des Enfants.

Et il dit :

Vos enfants ne sont pas vos enfants.

Il sont les fils et les filles de l'appel de la Vie à elle-même.

Ils viennent à travers vous mais non de vous.

Et bien qu'ils soient avec vous, ils ne vous appartiennent pas.

 

Vous pouvez leur donner votre amour mais non point vos pensées,

Car ils ont leurs propres pensées.

Vous pouvez accueillir leurs corps mais pas leurs âmes,

Car leurs âmes habitent la maison de demain, que vous ne pouvez visiter, pas même dans vos rêves.

Vous pouvez vous efforcer d'être comme eux, mais ne tentez pas de les faire comme vous.

Car la vie ne va pas en arrière, ni ne s'attarde avec hier.

Vous êtes les arcs par qui vos enfants, comme des flèches vivantes, sont projetés.

L' Archer voit le but sur le chemin de l'infini, et Il vous tend de Sa puissance pour que Ses flèches puissent voler vite et loin.

Que votre tension par la main de l' Archer soit pour la joie ;

Car de même qu'Il aime la flèche qui vole, Il aime l'arc qui est stable. »

 

Extrait p 19 du livre « Le prophète », de Khalil Gibran,

 

traduit par Camille Aboussouan

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Quichottine 19/12/2013 23:17


Nous voudrions... et parfois, nous ne le pouvons pas.


Mais j'aime beaucoup ce texte, Aude.


Merci !

Pascal 18/12/2013 21:35


Bonsoir Aude,


Ce texte est d'une réalité profonde, mais il est dur de dire que nos enfants ne nous appartiennent pas. Leurs âmes leur sont propres mais elles ont été créées sur la base de notre chair.
Difficile à lire dans le contexte actuel.


Bonne soirée

erato 18/12/2013 20:38


Je connaissais ce texte qui est d'une grande sagesse mais d'une profonde blessure quand cet enfant nous est ravi. Douce soirée, bises Aude

Marcel 18/12/2013 19:40


Très beau texte qui en peu de mots en dit bien plus que des bavassages interminables d'experts technocrates de l'éducation. Merci Aude.

LADY MARIANNE 18/12/2013 16:57


on philosophe chez Aude terrienne !!
merci pour ce partage- bises !!

Carine-Laure Desguin 18/12/2013 13:03


Oui c'est vrai, personne n'appartient à personne et ns sommes tous des entités à part entière. Mais le choc est là, perdre un enfant que tu as mis au monde, c'est horrible. C'est un choc. Que le
temps aide à surmonter. 

jill bill 18/12/2013 02:53


Merci encore Aude... Nous n'élevons pas nos enfants pour nous mais pour qu'ils deviennent une personne à part entière dans la société des adultes...  il arrive que la mort en décide
autrement ! Je t'embrasse, jill

createrres

bonne-annee-2015.png

Merci pour votre commentaire !

Rechercher