Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 décembre 2008 7 14 /12 /décembre /2008 15:32
Aujourd'hui, la sainte Odile,
un mot pour vous fêter toutes, les Odiles.
Surtout une Odile très proche.
Repost 0
Ecrit par Terrienne
commenter cet article
14 décembre 2008 7 14 /12 /décembre /2008 08:50
Maintenance des serveurs overblog / overblog servers maintenance
Pendant les nuits de samedi à dimanche et de dimanche à lundi, de 2h00 à 6h00 (Paris), l'accès à l'administration overblog sera impossible. Nous réaliserons des opérations importantes de maintenance nécessaires aux futures améliorations de la plateforme notamment en terme de vitesse d'affichage et fluidité de vos blogs.
Veuillez nous excuser pour ce désagrement.

During the nights from saturday to sunday, and sunday to monday, access to your administration will be impossible, between 2 a.m. and 6 a.m. (Paris). We will achieve important maintenance work that is necessary for future improvements of the platform that will gain speed and smoothness in displaying your blogs.
Please accept our apologies for the nuisance.

- Votre Staff / Your Staff -
Repost 0
Ecrit par Terrienne
commenter cet article
10 décembre 2008 3 10 /12 /décembre /2008 11:10
En projet, j'ai encore deux ou trois maisons.


Il me faudrait un architecte pour ne pas rater mes proportions lol!


J'aimerais bâtir des maisons plus provençales, c'est à dire avec des décrochements de toits, maintenant que je maîtrise mieux la technique.  Avec des toits plus clairs, mais les émaux sont capricieux.


Heureusement depuis quelques années, j'ai une prof qui en connaît un rayon en émaillage! D'ailleurs, depuis que je travaille dans son atelier, j'ai vendu deux crèches.




C'est elle qui m'a conseillée pour émailler mon poisson. Dommage que je ne l'aie pas pris en photo avant et après émaillage, vous auriez vu que l'émaillage réussi peut faire toute la différence!...
Repost 0
10 décembre 2008 3 10 /12 /décembre /2008 11:03
Je reprends la présentation de mon village provençal, après avoir fait moult essais et transformations de mes "montagnes" en papier kraft, puis en papier "crèche" moucheté. En général, je dispose les maisonnettes et les enfants disposent les santons. J'ai un peu de mal à prendre des photos d'ensemble, je n'ai pas assez de recul.
Repost 0
9 décembre 2008 2 09 /12 /décembre /2008 17:12


A gauche mon photophore, monté aux colombins, il faudrait vraiment que je me décide à l'émailler, il est poreux et donc prend la poussière. Au fond, un bougeoir en fer forgé qu'on m'a donné. A droite, un plat à  bougies que j'ai fait à la plaque et émaillé couleur miel.
Repost 0
8 décembre 2008 1 08 /12 /décembre /2008 08:27
Tout commence en 1643, la peste décime le sud de la France.
Les lyonnais prient la vierge Marie pour que leur ville soit épargnée.
Leur voeu est exaucé.
Depuis, à Lyon, on voue un culte spécial à la mère de Jésus.

En 1850, les autorités lyonnaises organisent un concours pour la création d'une statue de la vierge qui sera placée dans le quartier de Fourvières. C'est le sculpteur lyonnais Fabish qui remporte la compétition.
L'inauguration est prévue pour le 8 septembre 1852, mais ce jour-là, des pluies diluviennes font sortir la Saône de son lit et  l'inauguration est reportée au 8 décembre.

Le 8 décembre 1852, spontanément, quelques lyonnais mettent des lumignons sur le rebord de leurs fenêtres et de rue en ruelle, de traboule en cour, cette ferveur gagne tout  Lyon.
Tous les ans, sont organisés des cortèges de croyants vers la Cathédrale saint Jean et vers Notre Dame de Fourvières, pour porter des cierges et des écus d'or à la personne qui a sauvé Lyon.



J'ai fait ces trois photophores en terre cuite. Celui de droite est en terre rouge, cuite, puis émaillée, puis recuite, pour mon fils. Celui du centre est en terre blanche, monté aux colombins, cuit, émaillé en vert céladon trop pâle, ça a fait blanc, pour ma fille. Celui de gauche est monté en colombins, en terre blanche, mais pas émaillé. Derrière c'est des trucs achetés dans le commerce.
Repost 0
7 décembre 2008 7 07 /12 /décembre /2008 10:20
Après que les bergers aient propagé la nouvelle, ce sont les fermiers qui sont venus apporter poules et fruits à la sainte famille. Il me fallait donc construire une ferme. Quand on travaille chez soi, à son rythme, on sait, les jours où on n'est pas inspiré, qu'on ne doit pas se lancer dans une création nouvelle. Si les doigts (ou le cerveau pour un écrivain) nous démangent, on retravaille ce qu'on a déjà ébauché, on fignole, on relit, on évite les catastrophes.
Or moi je travaille en atelier. A horaires fixes. L'abonnement annuel est cher. Et je sais que si je n'ai pas ma "dose" de terre hebdomadaire, mon caractère s'en ressent, je pète les plombs. Alors, même les jours où je sais que l'oeil n'est pas affuté, l'imagination pas en phase avec mes goûts, j'y vais.
Alors, ça peut donner ça:



Voilà ce que ça donne quand on travaille la tête ailleurs:
La plaque de terre sur laquelle j'avais décidé de poser ma ferme était trop petite, je ne m'en suis aperçue que lorsque j'ai voulu ajouter le grange au corps de ferme.
Les proportions sont ratées, le toit de la grange est trop haut.
J'ai essayé de masquer cette grange idiote avec un arbre qui est rabougri.
Le chemin est trop creux, difficile d'y placer un santon sans qu'il se casse la figure!














Finalement, c'est ce côté de ma ferme qui me déplaît le moins! Quand j'aurai fini mon village, je la tournerai dans ce sens.  Je considère cette ferme un peu comme un pianiste considère ses gammes. Un exercice pour assouplir les doigts!










Sur cette façade, on voit que les fenêtres sont trop larges par rapport à la maison, mais je peux les modifier en ajoutant des volets en bois, c'est ce que je me dis tous les ans et je laisse le temps passer sans le faire! Les tuiles sont très longues à exécuter, une par une, avec un instrument qui ressemble à un crochet, je ne sais plus son nom. Emaillage au pinceau. Les arbres ne sont pas creux, car ils ne sont pas trop épais. C'était une période où je rêvais de soleil, d'où la frise un peu grecque! Vraiment c'est du grand n'importe quoi cette ferme! ;-))
Repost 0
6 décembre 2008 6 06 /12 /décembre /2008 15:49
Le fils de Marie et Joseph ayant été rejeté des maisons bourgeoises, il me fallait donc une maison cossue pour mon village. Celle-ci ne fait pas très provençal, mais bon je compte sur votre indulgence! Je l'ai faite une année où j'étais en atelier sans émaux à cuire, donc le toit est loin de ressembler à ce que je voudrais, mais bon... Un jour ou l'autre, je prendrai le temps de le repeindre.
Repost 0
3 décembre 2008 3 03 /12 /décembre /2008 15:23
Non, on ne pouvait pas le laisser tout nu, tout seul, tout petit, sans protection comme ça!
Fallait absolument faire quelque chose.
C'est pas humain une solitude pareille!
C'est pas viable un froid pareil.
Même avec un peu de chauffage à air pulsé (les naseaux de l'âne et du boeuf).
Même avec le lait nourricier de sa môman.
Même avec le bâton protecteur de son pôpa.
C'était pas suffisant.
Regardez-le:

Alors j'ai décidé de  lui faire une cabane.
Repost 0
1 décembre 2008 1 01 /12 /décembre /2008 18:54

Quand mon fils était tout petit, il était passionné par la magie, il y avait donc des étoiles  partout dans sa chambre et le journal de Mickey était attendu avec impatience!

Je lui ai fait une lampe étoilée, je trouve que la lumière qu'elle diffuse fait penser aux flammes d'un feu de cheminée.

On a beaucoup déménagé depuis, la lampe est toujours vivante!

Repost 0

createrres

bonne-annee-2015.png

Merci pour votre commentaire !

Rechercher