Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 07:12

Camille-visage-001.jpg

Camille a pris quelques couleurs depuis son dernier passage ici 

♪♪♫Je ne suis pas de bois... voulez-vous danser avec moi ?

Camille-dos003.jpg


Camille-3quarts002.jpg
La robe est en émail rouge craquelé A722 Peter Lavem
Camille-profil-droit005.jpg
Camille-regard-loin-006.jpg Prochaine étape: je passe du brou de noix sur le col, pour un effet dentelle, il ne s'incrustera que sur les craquelures de l'émail couleur crème. Je voudrais lui faire les yeux verts très clairs. 
Une dame comme il faut ne sort jamais sans son chapeau !
Camille-fleur-chapeau011.jpg

Camille-dessus010.jpg
Je tire mon chapeau à Jill Bill qui a posté mon 11000ème commentaire, merci!

 

Repost 0
Ecrit par Aude Terrienne - dans Du bloc à la sculpture
commenter cet article
23 juin 2011 4 23 /06 /juin /2011 10:59

blettes+modèle

Après mes

aubergines, mangoustan, papaye et kiwi,

je vous présente mes bettes à côtes terminées.

blettes-gros-plan.jpg

Je les ai faites en vert empire, rouge écarlate, blanc et d'autres pigments que je n'ai pas notés .

Elles sont moins rouges que sur le modèle.

fruits-et-legumes-4-assiettes-finies-023.jpg

aubergines ébauche

Je commence à en avoir quelques unes !

Pour la suite de l'alphabet en fruits et légumes, vous devrez attendre septembre.

Bon appétit !

Repost 0
Ecrit par Aude Terrienne - dans Peinture sur porcelaine
commenter cet article
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 09:55
Youpi, je peux de nouveau communiquer, vu que la panne n'était qu'une panne de moniteur, écran, pas une panne de tour, ordinateur.
Je vous montre donc mon assiette, peinte avec pigments (et pas piments), médium MX54 et essence de thérébentine, dans la série fruits et légumes:
aubergines-ebauche.jpg
Les aubergines.
Après cuisson de ma première ébauche.
J'ai retravaillé les volumes et foncé le tout. Elle cuira bientôt et je vous montrerai le résultat à la réouverture des cours, en septembre.
J'avoue que je n'ai mangé/vu que des violettes jusqu'à présent. Et vous? 

Quelques recettes à me suggérer pour cuire ces aubergines ?
Ce que j'aime faire, c'est un "caviar d'aubergines", cuites au four, épluchées, pilées avec des gousses d'ail, tartinées, froides sur du pain aux noix, un régal à l'apéritif....
_________
Aujourd'hui, je m'associe au coup de gueule de 
Il y en a qui abusent, il faut le dire.
Merci d'aller lire son article.
Repost 0
Ecrit par Aude Terrienne - dans Peinture sur porcelaine
commenter cet article
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 00:52

J'ai des goûts assez variés en musique, mais je n'y connais pas grand chose.

Ce que je trouve extra, c'est la chanteurs a capella.

Et surtout:

AffRepriseVocaPeople-1-.jpg

A l'heure où tant de chanteurs sont totalement traffiqués, où la sono a plus d'importance que le travail perso des chanteurs, je vous assure qu'eux, ils décoiffent !

Allez écouter voca people !

Repost 0
21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 07:52

décembre 002Vous la connaissez sûrement, elle vient régulièrement m'encourager ici, elle s'investit à fond sur la toile:

Françoise organise un jeu, allez la voir!

Repost 0
Ecrit par Aude Terrienne - dans Peinture sur porcelaine
commenter cet article
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 07:00

.automne2008-239.jpg

Il y a deux ans, la prof titulaire de terre-céramique a pris un congé sans solde.

trio profil 006

Elle a été remplacée par une prof, Virginie, qui nous a surtout appris à travailler la porcelaine, une révélation pour moi !


En septembre, est arrivée dans l'atelier une nouvelle prof de terre-céramique. La précédente, Virginie, était partie car la mjc ne la payait pas assez.

pendentifs

Pour une prof, c'est toujours difficile de prendre un groupe qui connaît les lieux, les habitudes de la maison et dont les élèves se connaissent.

Nous, en tant qu'élèves, on a tous espéré que Camille reste, car on en avait marre de nous adapter tous les ans à un nouveau prof et Camille était très pédagogue. Depuis le temps que je fais du colombin, de la plaque ou de la boule, pour la première fois, j'ai eu envie et assez confiance en 1 prof pour me lancer dans le décoratif, la sculpture. Camille a su discrètement et avec patience m'encourager, me montrer sans s'imposer, me donner peu à peu plus d'assurance. Et vous savez comme je manque d'assurance en génétral!

Charlotte Corday dessus 005

Je suis très timide et il m'est arrivée de ne pas oser protester quand d'autres profs (quelque soit la discipline) ne comprenaient pas ce que je voulais faire et orientaient mon travail vers une forme que je ne désirais pas, ajoutant un détail qui  ne me plaisait pas, ou autres, tout au long de ma vie.

Charlotte-Corday-profil-006.jpg

Avec Camille, j'ai vite su qu'elle comprenait l'esprit de chaque élève et ses goûts, ce qui est aussi vrai de ma prof de peinture sur porcelaine dans un autre atelier. Cette écoute est  d'autant plus surprenante venant de Camile qu'elle est toute jeune.

Charlotte-Corday-3quarts-004.jpg

Camille s'est donnée à fond tout au long de cette année, nous encourageant, nous montrant, nous expliquant, réorganisant, nettoyant l'atelier qui avait bien besoin d'être rangé (en venant sans être payée, en dehors des heures de cours) .

Charlotte-Corday-face003.jpg

Elle a fait ça avec une patience, une force et un enthousiasme formidables.

Elle a fait ce qu'aucune prof n'avait fait dans cette mjc: des tas d'échantillons d'émaux en terres rouges et en terres blanches, ce qui est très long à faire et qui rend bien mieux que les catalogues des vendeurs de pigments. Un énorme boulot.

et les mains et les mains...

Sa jeunesse et sa timidité, elle nous les a cachées, et nous l'avons toujours trouvée à la hauteur.

Beaucoup d'entre nous ont eu la joie d'essayer le tour cette année (il n'y en a qu'un dans l'atelier), Camille explique aussi très bien cette discipline.

La prof titulaire revient en septembre, donc nous avons fait nos adieux à notre jeune prof cet après midi.

C'est fou le nombre de choses que j'ai apprises gràce à toi Camille, et en ton honneur, je nomme ma danseuse... 

Camille !

Pourtant elle ne te ressemble pas du tout.


Merci mille fois et bonne chance,

surtout ne lâche pas la terre-céramique,

tu es faite pour enseigner !

Je sais, c'est très difficile de trouver assez d'heures payées et de gagner sa croûte, c'est dur de négocier tout le temps et de se "vendre", mais il faut absolument que tu continues.

Camille émaillée

Emaillage avant cuisson: Camille, faïence fine chamottée.

Si mon ordi veut bien marcher, je vous la montrerai cuite,

la semaine prochaine.

 

Camille, ce n'est qu'un au revoir !

Nous étions toutes émues de te quitter.


P.S. rajouté le 20 juin:

mon ordi est cassé, j'emprunte quand je peux celui de fifille n°2, un portable à l'écran minuscule, donc désolée d'être si peu sur vos blogs.

Repost 0
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 08:55

 

oiseaubrunmer.jpg

Vous aimez la Bretagne ?

Il vous arrive de passer à 

Bangor à Palais ou Locmaria 

les mardi, jeudi et samedi ?

 

Alors vous avez de la chance !

Oui, je vous envie...

vous pouvez aller voir ma copine Armelle

 qui tient un stand

où elle vend ses bébés.

Une idée de ses créations de pure beauté ?

Un avant-goût?

Pour cela, allez sur son blog:

 BLANC BLEU

Repost 0
14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 09:34

 

ville-mystere2.jpg

 

ville-mystere.jpg

Dans la série je me promène en France et je vous en fais profiter,

à vous de deviner où je suis allée et le nom du monument au fond 

Non, pas en val de Loire les amies, cherchez encore.

Mais la couleur de la pierre m'a fait penser à ma Loire natale.

Besoin d'aide ?

cathedrale.jpg

Dans cette ville, vous trouverez aussi ce monument! 

Allez, je vous aide encore:

c'est au sud ouest !    

Et Brigitte connaît bien cette ville!

canicule-012.jpg

ville-mystere4.jpg

Bravo,GuilouGlycineKnorra, oui, c'est à Bordeaux que Terrien et moi avons passé quelques jours.

Une ville que j'ai vraiment aimée. Les tramways silencieux, accessibles de plain pied, contrairement aux métros parisiens où on passe son temps à monter et descendre des marches et sinuer dans des couloirs puant la pisse d'homme et interminables, les rues piétonnes, les quais de bord de Garonne, et la propreté, ce qui change des rues de Paris!

Les échoppes, si étroites, ou les immeubles et les balcons ouvragés nous ont fascinés.

Les façades qui ne sont pas ravalées sont noires, et tristes, mais celles qui sont propres sont captivantes, elles iradient de lumière.

A part le jardin public et le parc bordelais, nous n'avons pas vu d'espaces verts, mais avec la Garonne, et les avenues larges, on n'a pas l'impression d'étouffer.

Si vous y allez, ne manquez pas

la place des quinconces (arbres plantés soit disant en quinconces, mais nous, on les a vus alignés et la célèbre fontaine des girondins, impressionnante.

Vivement qu'on y retourne.


Repost 0
12 juin 2011 7 12 /06 /juin /2011 12:49

Non, je ne suis pas endormie sous un tilleul,

sieste

Mais mon écran d'ordinateur est bien malade, Terrien dit que c'est la carte jenesaisquoiquifaitlesimages, c'est à dire que je dois l'allumer une dizaine de fois avant que l'écran s'allume.

accidente002

donc je vous laisse quelques temps.

automne2008-004.jpg

Je vais essayer de vous pondre quelques articles avant les grandes vacances et mon départ pour le Lot.

A bientôt !

Repost 0
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 08:44

parasol.gif

L'heure n'a pas encore sonné pour nous, mais...

j'avoue que j'ai été tentée (contrairement à Terrien), à une époque.


Ce sondage date de décembre 2009

Avec les "révoltes" qui ont fait tâche d'huile, 

le même sondage recueillerait-il les mêmes réponses aujourd'hui?

(source Ipsos):

 

Si les séniors devaient choisir de partir vivre leur retraite à l’étranger, ce serait avant tout pour avoir du beau temps tout le temps (40%). De manière logique, ce sont les habitants du Nord-Ouest et Nord-Est de la France, où l’ensoleillement est le moins important, qui sont les plus nombreux à mentionner cet argument (respectivement 44% et 43% contre 36% des habitants du Sud-Ouest et 37% du Sud-Est). La recherche du soleil est donc de très loin la première motivation d’un départ à l’étranger pour la retraite.

homménage

La deuxième raison avancée est la quête d’une qualité de vie meilleure qu’en France (16%). Elle est sans doute très liée à la première, dans la mesure où les régions ensoleillées sont souvent considérées comme des régions où la qualité de vie est meilleure. D’ailleurs, les habitants du Sud-Est, principale région destinataire des migrations de retraités à la recherche du soleil, sont les moins nombreux à avancer l’argument de la recherche d’une meilleure qualité de vie (11% contre 18% des Franciliens).

billets (14)caisse enregistreuses1

Gagner en qualité de vie est également fortement corrélé au fait de gagner en pouvoir d’achat: c’est d’ailleurs la 3ème motivation avancée par les séniors (12%). Le niveau de revenu du foyer n’est pas réellement clivant sur cette question: 14% des séniors aux revenus les plus modestes (revenu net mensuel du foyer inférieur à 1200€) avancent cet argument, contre 20% de ceux dont le revenu est compris entre 2000€ et 3000€. Le sexe et l’âge ne sont pas non plus clivant: il s’agit d’un argument partagé par tous, vraisemblablement nourri par la crise économique et le renchérissement du coût de la vie.
  
Les séniors Français mentionnent également la perspective de payer moins d’impôts et taxes (9%). L’argument est davantage avancé par les revenus les plus modestes (11% de ceux dont le revenu est inférieur à 1200 €) que par les séniors plus aisés (6% de ceux dont le revenu est de 3000 € et plus), peut-être car ils ont les moyens de privilégier des considérations qui sont moins purement économiques.

Enfin, l’argument le moins cité par les séniors est le fait que leurs enfants viendraient les voir plus souvent (3%).

Les DOM TOM: l’attrait du soleil sans les inconvénients de l’étranger

voyage 031

Lorsque l’on interroge les séniors Français sur leur destination préférée pour vivre leur retraite au soleil, parmi les DOM TOM, le Maroc, la Tunisie, l’Ile Maurice et le Sénégal, ce sont les DOM TOM qui arrivent vainqueurs, avec 24% des suffrages. Cette préférence peut s’expliquer par le fait que la France d’Outre-Mer répond à l’envie de soleil et au rêve d’ailleurs, sans en présenter les inconvénients (tracasseries administratives, environnement sanitaire…). Si l’intérêt des 50-59 ans est particulièrement fort pour cette destination (30% la choisiraient), son attrait décline lorsque l’âge des répondants augmente (22% des 60-69 ans et 16% des 70 ans et plus), peut-être car elle implique un éloignement géographique important qui devient plus anxiogène quand l’âge augmente.

maroc.gif

Les pays du Maghreb, du fait de leur proximité du territoire national, ont ainsi une véritable carte à jouer. Le Maroc est désormais la 2ème destination préférée des Français pour une retraite au soleil, ex aequo avec l’Ile Maurice. Sa francophonie, son climat mais aussi la médiatisation du boom des achats immobiliers de Riyads à restaurer et autres propriétés y sont vraisemblablement pour beaucoup. Si les 50-59 ans sont moins sensibles à ses charmes (17%), la classant 3ème derrière les DOM TOM et l’Ile Maurice, le Maroc est sans conteste la destination favorite des 60 ans et plus.

J'ai eu la chance de visiter le Maroc et d'avoir une amie marocaine quei fait des merveiles en peinture sur porcelaine, j'ai en plus une blogopote française vivant au Maroc, je comprends cet engouement.

L’Ile Maurice, ex aequo avec le Maroc dans le cœur des séniors Français (21%), constitue la destination préférée des femmes (23%). Son attrait décline lorsque les séniors s’approchent du 4ème âge (23% des 50-59 ans, 18% des 70 ans et plus). 
La Tunisie (7%) et le Sénégal (4%) ferment la marche, assez loin derrière. Ces deux pays, destinations importantes de tourisme, ne sont pas encore envisagées comme des lieux d’expatriation.

Principal frein à l’expatriation: la peur de rompre le lien social

Près d’un sénior Français sur deux le dit (49%), s’il avait la possibilité de partir pour vivre sa retraite à l’étranger, c’est la peur de perdre son réseau familial qui serait la plus susceptible de le retenir. Cette crainte est aussi forte chez les plus « jeunes » des séniors, les 50-59 ans (50%) que les plus âgés (50% des 70 ans et plus). Car la peur de l’isolement n’a pas d’âge, et la crainte de manquer les premiers pas des petits-enfants comme de les voir grandir est importante. Or le vieillissement est d’autant plus anxiogène qu’il est souvent associé à une mise en retraite sociale: dans ce contexte, s’éloigner de sa famille, qui considère la cellule ultime de socialisation, peut paraître particulièrement inquiétant.

C’est pourquoi la peur de l’isolement dépasse fortement toutes les autres, y compris la crainte du manque de qualité de l’environnement sanitaire (14%). Notons néanmoins que cette dernière est plus forte parmi les candidats à l’expatriation au Maroc et au Sénégal (21%). Les DOM TOM et l’Ile Maurice sont moins anxiogènes sur ce point.

liens sociaux

La peur de perdre son réseau d’amis, cité en troisième (12%) rejoint la peur de l’isolement vis-à vis de son réseau familial. Elle est plus forte pour les hommes (17%) que les femmes (9%), et pour les 60 ans et plus (14%).

Les différences culturelles avec la population locale ne sont citées que par 8% des répondants. Cette crainte est plus forte chez les candidats à l’expatriation en Tunisie (17%) et la moins forte pour les DOM TOM (4%).

La peur de s’ennuyer, enfin, est citée par seulement 8% des séniors. Cette crainte augmente néanmoins avec leur âge: 7% des 50-59 ans, 8% des 60-69 ans et 10% des 70 ans et plus.

Pourtant, moi, c'est cette peur là (s'ennuyer) qui me freinerait le plus. Il me faut des musées, des occupations intellectuelles, des ateliers.

Les remèdes contre l’isolement: une retraite active et une expatriation temporaire

Si les séniors sont aussi peu nombreux à craindre de s’ennuyer, c’est parce qu’ils n’imaginent pas une retraite au soleil inactive: 72% d’entre eux déclarent que s’ils avaient la possibilité de partir pour vivre leur retraite au soleil, ils s’engageraient dans des actions bénévoles au service des populations locales (dont 34% certainement). Cette proportion décline avec l’augmentation de l’âge des répondants. Cependant, même si les 70 ans et plus ont vraisemblablement conscience qu’ils auraient moins d’énergie à consacrer à ce type d’activités que leurs cadets, 61% restent prêts à aider les populations locales (dont 33% certainement).

Pour lutter contre l’isolement, et surtout éviter la perte de leur réseau familial qui est leur plus grande crainte, ils opteraient à 76% pour une expatriation temporaire, quelques mois de l’année seulement. Seuls 7% opteraient pour une expatriation à l’année. Cette proportion diminue encore lorsque l’on interroge les plus âgés: seuls 5% des 70 ans et plus préfèreraient vivre à l’étranger tout au long de l’année (contre 10% des 50-59 ans).

Dans la mesure où ils semblent considérer cette retraite au soleil comme des vacances prolongées, il n’est pas très étonnant qu’ils envisagent de vivre ces quelques mois dans une résidence service ouverte à tous (67%), qui semble le plus proche de l’hébergement classique de tourisme. Dans 17% des cas, c’est plutôt une résidence service réservée à des séniors qui aurait leur préférence: c’est davantage le cas des 60 ans et plus (19%) que des 50-59 ans (12%). Enfin, seuls 5% seraient attirés par un autre type de logement (9% de ceux qui souhaiteraient vivre à l’étranger à l’année).

 

Et vous, prêts à franchir le pas ?

Article en spéciale dédicace pour mon amie... qui se reconnaîtra 

Repost 0

createrres

bonne-annee-2015.png

Merci pour votre commentaire !

Rechercher