Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 février 2011 7 06 /02 /février /2011 20:20

aubeEstJe suis sûre que ça vous est déjà arrivé. 

Timidement vous avez fait connaissance. 

Les premiers pas étaient incertains, les préliminaires plus ou moins longs et réussis.

Peu à peu, s'habituer au grain de la peau, affiner ses caresses, suivre les pleins et les déliés, passer les doigts un milliard de fois au même endroit, pour vérifier l'effet que ça lui fait. Apprendre à préciser ses gestes, jouer sur son corps comme sur un instrument de musique céleste...

Vous avez connu cette expérience ?

Vous me direz, une fois qu'on s'est habitués l'un à l'autre, on fait les gestes plus mécaniquement, sans trop y penser, on prend moins de précautions, les coeurs battent moins la chamade.

Eh bien détrompez-vous, pas du tout. 

Non, la lassitude, la routine, l'envie d'être ailleurs, jamais je ne les ai ressentis.

Chaque fois qu'on se quittait, je vivais en apnée jusqu'à notre prochain rendez-vous. Vous ne pouvez pas savoir comme ces rencontres ont pimenté ma vie. Une liaison passionnée.

 

Alors vous imaginez mon déchirement, quand je lui ai dit adieu !

J'aurais bien continué des siècles et des siècles cette relation charnelle.

J'aurais bien aimé la fignoler encore et encore.

Mais son envie de partir pour un pays chaud était trop forte. Il a fallu que je l'abandonne. Dès son retour, j'enduirai sa peau à peine refroidie d'une crème de jour, avant de la maquiller de teintes plus délicates et fruitées.

 

Quelques clichés, avant notre séparation, je n'avais pas encore tout à fait fini de lui faire son gommage !

 

 

 


baigneusechocoprofil3.jpg

baigneusechocoprofil2.jpg

baigneusechoco-face2.jpg

 

 

 

 

Quoi ? Bande d'obsédés , vous pensiez que je parlais de mon amoureux  ? M'enfin ! C'est pas parce qu'on est dans l'année du lapin (signe chinois) que ...  

Pour suivre nos "préliminaires", c'est là:  Quel trac, pour ma grande "première" en porcelaine !

Pour suivre notre "liaison passionnée", c'est là:  Façonner la porcelaine... toute une histoire !

Pour son envol vers le "pays chaud", la porcelaine cuit à 1200° (biscuit) 

Pour sa "crème de jour", c'est un émail soit blanc, soit transparent (couverte), puis cuisson.

Pour son "maquillage", elle passera en atelier de peinture sur porcelaine au pinceau avec différents pigments selon les zones et je vous en parlerai plus tard, bien sûr !

là  plus de doc.

 

 

Il a fallu que le l'abandonne pour m'occuper de son bain, je suis en train de faire les pieds (de la baignoire, pas de ses amants, cachés sous elle, Mima ). Misère, comme c'est dur de les faire tous les quatre de la même taille !

baignoire-dessus-pieds.jpg

baignoire-pieds.jpg

      La baignoire est encore un peu haute sur pattes, je vais fignoler jeudi prochain.

 


 

Repost 0
Ecrit par Aude Terrienne - dans Du bloc à la sculpture
commenter cet article
5 février 2011 6 05 /02 /février /2011 06:41

automne2008-215.jpgBonjour,

vous avez lu mon article sur la manipulation d'un peuple là :  Pourquoi la guerre ?  Partir...

Aujourd'hui, je vous propose d'aller sur le site qui vous fera vivre au présent la manipulation :  Nagui .

Repost 0
3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 06:20

rêvesfilporcelaineBonne année à tous les asiatiques !

Sur une idée de Françoise, de la communauté 

Rêve de fil et porcelaine, 

voici ma contribution.

 

Le signe du lapin (ou chat) est censé être sautillant, craintif, mais très adaptable et malin (plusieurs couloirs dans les terriers) donc les prévisionnistes s'attendent à ce que la bourse de Hong-Kong soit instable, prudente et sautillante !

Si, si, je vous assure !

 

Voilà ce que j'ai trouvé sur le net:

Rang des animaux zodiacaux chinois

Comment s'est établi l'ordre des signes zodiacaux: Rat, Buffle, Tigre, Lapin, Dragon, Serpent, Cheval, Chèvre, Singe, Coq, Chien et Cochon ?

L'Empereur Jaune a choisi 12 animaux pour être les gardiens du palais. Le chat a demandé au rat de l'inscrire comme candidat. Malheureusement le rat a oublié, le chat n'a donc jamais été choisi, depuis lors le chat et le rat sont ennemis jurés.

Parmi les candidats il y a l'éléphant. Le rat, grâce à sa petite taille, est entré dans la trompe de l'éléphant, l'éléphant s'est aussitôt enfui.

Parmi les animaux restant, ils choisissent premièrement le buffle comme chef.

Le rat est très intelligent, il monte sur le dos du buffle, le cochon aussi est contre, alors le rat est placé au premier, tandis que le cochon est le dernier.

Le tigre et le dragon ne sont pas contents, en consolation, le tigre est nommé le roi des montagnes, et le dragon le roi de la mer, ils sont placés après le rat et le buffle.

Le lapin n'accepte pas, il réclame une course avec le dragon, résultat, il est placé devant le dragon.

Alors le chien n'accepte pas, sous le coup de la colère, il a mordu le lapin, pour cela il a été puni et donc placé l'avant dernier.

Les serpent, cheval, chèvre, singe et coq se sont livrés aussi au combat un par un, chacun a gagné son rang selon le résultat. Finalement on abouti à la classification de ces 12 animaux zodiacaux des signes chinois du zodiaque chinois

Pour plus d'infos, allez ici : lien

Et pour voir une super illustration de l'année du lapin, allez admirer:

 

http://www.vikitaiwo.com/article-l-annee-du-lapin-66046847.html

Repost 0
1 février 2011 2 01 /02 /février /2011 06:00

Mus-ecarnavalet-011.jpg  "Il ne faut pas attendre d'être parfait pour commencer quelque chose de bien."

1 er février 1954, appel de l'abbé Pierre. Clic gauche souris   Abbé Pierre.

Repost 0
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 07:55

 

 

buste face

 

Vous vous souvenez de mes affres en atelier terre céramique pour façonner mon premier buste féminin? Ici:   Quel trac, pour ma grande "première" en porcelaine !

buste profil

Jeudi dernier, j'ai pris deux photos, vite fait, avant de retravailler ma baigneuse.

buste-face-1.jpg

Hé oui, ma dame a retrouvé sa tête ! Souvenez-vous, je l'ai travaillée à part, sur le buste c'était impossible, vu sa petite taille. 

buste-profil-1.jpg

Elle a encore évolué depuis ces photos, mais je vous montrerai en fin de semaine où j'en suis.

 

Qu'en pensez-vous ? 

:0010:

      Armide vient de poster le neuf mille trois centième commentaire sur ce blog, 

pour la remercier, je vous donne le lien vers son blog 99% parisien.

 Armide et Pistol

Repost 0
Ecrit par Aude Terrienne - dans Du bloc à la sculpture
commenter cet article
30 janvier 2011 7 30 /01 /janvier /2011 10:16

coeur de terre

 

Elle n'est pas très régulière sur la toile,

mais je vous recommande son blog  Marge ou grève.

Et si vous aimez lire, 

vous avez maintenant la possibilité 

d'acheter son bouquin.

Pour en savoir plus, allez voir 

Azalaïs !

Repost 0
29 janvier 2011 6 29 /01 /janvier /2011 19:40

.SoleilFane.jpg  Dans ce livre, la fille raconte sa vie en Belgique et en Amérique où elle est partie après son bac pour continuer ses études. La mère savait que le Viêt-Nam serait abandonné par les USA et qu'elle ne reverrait peut-être pas sa fille. Elle a choisi de rester et de la faire partir. 

Je vous laisse méditer sur ce passage du livre, au moment où la mère, après bien des déconvenues, a finalement choisi et réussi à quitter le Viet-Nam et a rejoint sa fille aux USA.

 


C'est la fille, étudiante, qui parle.

 

"C'est terrible, le silence. Système de protection tous azimuts -de soi, de l'autre, de tout-, il se traduisait dans la bouche de ma mère par le "plus tard tu compredras" qu'elle opposait à mes questions d'enfant. Petite, j'étais impuissante à le briser, puis j'ai appris à vivre avec, et aujourd'hui, je suis tout bonnement en train de m'y engager, de mettre mes pas dans les tiens, Maman.

Mais comment te dire l'évidence: nous ne pouvons pas vivre ensemble. Parce que nous ne l'avons jamais fait. Derrière ton dos, j'ai fait un calcul. J'ai mis bout à bout les morceaux de temps vécus près de toi depuis les vingt-trois années et demie que j'existe, et en tenant compte des mois dans le maquis, je suis arrivée à à peine quatre ans. Que veux-tu, le pensionnat et passé par là, puis la Belgique, et enfin l'Amérique, sans oublier ton exil d'un an au Japon pour pleurer la mort de mon demi-frère.

 

Je ne t'en veux pas, Maman, c'est comme ça. On ne fait pas ce qu'on veut quand son pays est en guerre, disais-tu à ta petite fille pour lui expliquer tes absences, quand cela t'arrivait de le faire, et la petite fille comprenait très bien. Il y avait bien ses lectures d'enfant qui lui apprenaient que la vie pouvait être différente dans d'autres pays, mais alors, elle se disait: "Bah, c'est Ailleurs, c'est forcément différent d'ici Ailleurs !"

Ailleurs, nous y sommes, mais rien n'a changé. Il n'y a pas d'Ailleurs pour ceux qui n'oublient pas, pour toi."

"Soleil fané", par Tuyêt-Nga Nguyên, éditions Luc Pire.

 

C'est un passage que je trouve poignant parce que la fille ne veut pas oublier son pays natal, mais elle refuse de continuer à vivre dans le drame, contrairement à sa mère qui s'est exilée, non pas pour vivre autre chose, mais pour défendre de loin, depuis un pays où on a la liberté d'agir, les opprimés restés sous un régime totalitaire, elle s'occupe aussi des réfugiés (boat people) à leur arrivée aux camps U.S.. 

Ce passage est à la fin du livre. Ce livre décrit l'évolution de la fille, dans les années 1970, son envie de comprendre cette guerre du Viet-Nam orchestrée d'une part par les Français, puis les Américains, et d'autre part par les Soviétiques et les Chinois. Guerre fratricide entre le Nord Viet-Nam et le Sud Viet-Nam. 


Voirici une autre manière de lire ce livre.

Repost 0
29 janvier 2011 6 29 /01 /janvier /2011 05:11

Lu dans "Soleil fané" de Tuyêt-Nga Nguyên, éditions Luc Pire. Ce livre se passe dans les années 1973-77. L'auteur raconte sa vie d'étudiante étrangère, et ce passage est la thèse qu'elle présente en Belgique, elle a préparé la thèse avant la fin de la guerre au Vietnam et doit la présenter au lendemain des évènements de 1975, donc d'un revirement de situation.

 

"Accords de Téhéran, 1943, ou le principe du partage de l'Allemagne fut déjà admis; accords de Yalta, 1945 et le partage du monde en deux blocs Est/Ouest, prélude à la guerre froide; Postdam et le retour de le France au Viêt-Nam, 1946; velléités françaises pour reprendre possession de leur ancienne colonie; tergiversations américaines entre anti-colonialisme et anti-communisme; guerre d'Indochine 1946-1954, etc..."

..........

"On estime que la solution du partage [d'un pays] échoue dès lors que l'un des deux blocs estime qu'il peut encore modifier la frontière en sa faveur.Ce fut le cas au Viet-Nâm, où Ho Chi Minh, au contraire de son homologue sudiste Ngô Dinh Diêm, avait toujours considéré cette solution comme provisoire."

...

"La guerre du Viêt-Nam était-elle une guerre révolutionnaire ? La réponse est non, car elle fut envisagée avant même l'existence de l'objet qu'elle aurait à combattre, cet objet étant tout gouvernement, même élu, qui ne serait pas sous l'égide de Hô Chi Minh, autrement dit, cette guerre n'avait pas répondu à un appel populaire, mais avait été programmée pour éclater si Hô devait perdre les élections de 1956. La preuve en étant que sa base politico-militaire avait été jetée dans le sud dès 1954 pour servir une guérilla de la première heure en cas de victoire de Diêm.

Cette détermination de Hô Chi Minh à reconquérir le Sud se heurtant à la double opposition de Ngô Din Diêm et des Américains, la guerre du Viêt-Nam était inéluctable.

Dans cet ordre d'idées, la "Troisième Force", c'est à dire un mouvement politique représentant les aspirations propres du Sud (sa spécificité) était condamnée par le Nord dès sa naissance."

...

"Conclusion [du mémoire]:

Quelles sont les perspectives pour le Viêt-Nam aujourd'hui [mémoire écrit en 1975]? Je les laisse à l'appréciation du jury. Pour ma part, je constate qu'avec la victoire du Nord, ce pays ne connaît plus la guerre. Il connaît les camps de concentration. Merci de votre attention."

........

"...mon baroud d'honneur: parler pour ceux qui ne le peuvent plus parce qu'ils sont morts, ou qui ne le peuvent pas parce qu'ils sont en prison."

Contrairement à ce que cet extrait peut faire croire, ce livre n'est pas un livre d'Histoire, mais de réflexions et de ressentis d'une jeune fille déracinée qui essaye de comprendre les agissements de courants assez différents à l'intérieur de sa propre famille

J'aime ce livre parce qu'il est bien écrit et qu'il nous fait réfléchir sur d'autres conflits actuels. Sur la manipulation, la propagande etc...

Je vous le recommande franchement.


Repost 0
26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 13:23

pommes-1.jpgIl n'y a pas que les fruits exotiques dans mon abécédaire en cours de peinture sur porcelaine. 

Je suis en train de faire une part de tarte aux pommes Granny Smith. C'est loin d'être fini !

 



Et là, sur ces assiettes à dessert, vous voyez la différence entre le filet de la prof, autour de ma papaye

papaye2

et le mien, autour de mon mangoustan !

mangoustan-filet-d-Aude.jpg

Mon filet central est trop large et trop pâle, mon filet extérieur est plus épais d'un côté (bas de la photo) que de l'autre. 

Comme elle dit, elle en a fait des dizaines avant d'arriver à ce résultat, donc il ne faut pas que je perde patience, il faut que je m'exerce, c'est tout.

J'ai effacé ce que j'avais fait et la prof a refait les filets. Elle a une patience d'ange.

Pour faire un filet, on place la pièce à peindre bien au centre d'une "tournette", plateau tournant, on prépare de la peinture assez diluée, mais pas trop, on trempe généreusement un pinceau dont j'ai oublié le nom à filet (merci Françoise), qui est assez long et on pose son poignet sur le bord d'une table. La main qui tient le pinceau ne bouge pas, enfin on essaye, et c'est l'autre main qui fait tourner le plateau, légèrement en contrebas de la table. 

Les difficultés:avoir assez de peinture pour faire plusieurs fois le tour sans lever le pinceau ! Et ne pas bouger la main. Pour le centre, c'est plus dur, car l'arête n'est pas très franche, on n'a pas le même repère que sur le bord d'une assiette.

 


Je dédie cet article à la nouvelle communauté Rêves de fil et de porcelaine rêvesfilporcelaine,qui m'a accueillie,


animée par Françoise, dont vous pouvez admirer les oeuvres

    décembre 001ici.

Repost 0
Ecrit par Aude Terrienne - dans Peinture sur porcelaine
commenter cet article
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 13:27

article modifié le 25/1/2011

Bonjour,

je relaye l'article de Françoise  ici  

 


 

"Les enfants "différents" ont aussi des rêves, des désirs, mais ils ont surtout besoin qu'on les

 

accepte et qu'on les aime TELS qu'ils sont.


Puis-je vous demander (à tous ceux qui le veulent),

 

de poster ce texte au moins une heure sur votre mur et votre blog ?

 

C'est la semaine de l'éducation spécialisée

 

Mettons à l'honneur tous les enfants qui apprennent à vivre avec leurs différences.

 

Merci pour eux de tout cœur...!!!"

 

 

Il y a mille et une manières d'aider les êtres différents. Sur ce blog vous en trouverez une que j'aime beaucoup, allez le lire de ma part:

clic sur ce lien

Repost 0

createrres

bonne-annee-2015.png

Merci pour votre commentaire !

Rechercher