Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 décembre 2009 6 19 /12 /décembre /2009 09:22
En continuant mon village provençal, en terre rouge émaillée transparent, ou émail rouge pour les toits, le bâtiment qui m'a posé le plus de difficultés techniques, c'est ce moulin. Ah les plus anciens, je vois que vous vous rappelez les histoires écolières, le moulin de Daudet, et toute sa poésie.
Et ceux qui sont allés en provence, vous pensez aux moulins à huile d'olive.

Ce moulin est celui du meunier du village. Il me le fallait sur une colline, ben oui, pour le vent. Et je ne savais pas du tout comment faire un socle en volume.
Ah oui, c'est vrai, il faut que je vous explique. La terre, c'est pas simple. C'est une demoiselle un peu chichiteuse, sous ses dehors de grosse brute. Qui a dit "un peu comme toi"?

Elle doit sècher complètement avant d'être cuite.
Vous imaginez, si je fais un socle en volume, il est plus épais que les autres parties du moulin. Vous me suivez?
Et même séché pendant des jours et des jours, l'ensemble éclate à la cuisson parce que Mademoiselle la Terre aime être de la même épaisseur partout. Hé oui!
Personne, dans l'atelier où je prenais mes cours à l'époque n'avait jamais fait ce genre de truc. Finalement la prof a eu l'idée de génie de mettre du papier journal froissé. C'est vachement dur d'être prof d'arts plastiques, il faut s'adapter à chaque élève, à ses goûts, à ses idées et adapter la technique selon les cas. Diriger sans vexer, etc...

Alors, j'ai fait une plaque, mis un tas de papier journal chiffonné dessus, remis une plaque, fait un trou pour que l'air s'échappe, toujours faire circuler l'air à l'intérieur d'une pièce, puis bâti mon moulin en haut de la colline. La terre a donc pu sècher sans s'affaisser. A la cuisson, le journal a brûlé je suppose.

Au cours d'un de mes nombreux déménagements, les ailes se sont cassées et la porte s'est décollée. J'ai bricolé des ailes en bois, mais cette année il faut absolument que je fasse quelque chose de plus présentable. Genre avec de grandes allumettes ou autres. Mais j'attends vos suggestions.





Quel vent! Et cet âne qui refuse d'avancer!

Repost 0
19 décembre 2009 6 19 /12 /décembre /2009 09:20
Et le virus m'a pris de faire des crèches. Malgré de nombreuses années sans pouvoir faire de poterie, j'ai un peu plus la technique maintenant.

Quand je vois les crèches de taille similaires, faites au moule, en usine, sans soins, et leur prix, je me dis que c'est vraiment de l'arnaque!

crechneigtroisquarts-copie-1.jpg

  Les crèches artisanales, faites avec amour, me semblent peu chères par rapport à ces crèches standard fabriquées à la chaîne. Mais bon, en artisanat, on ne doit jamais compter ses heures, sinon c'est désespérant.

crechneigdessus.jpg

Repost 0
19 décembre 2009 6 19 /12 /décembre /2009 09:17

Il paraît que ce sont les bergers qui ont suivi une étoile pour trouver la crèche. Il me fallait donc des moutons
Et une bergerie, parce que même pour faire plaisir aux insomniaques, les brebis ne peuvent pas passer leurs nuits à sauter hein...
Cette fois-ci  j'ai pu émailler le toit à l'atelier, mais ma technique n'était toujours pas au point pour la plaque.  Ce n'est pas moi qui ai fait les brebis, j'ai des santons Carbonnel depuis longtemps.






Repost 0
19 décembre 2009 6 19 /12 /décembre /2009 09:13
C'était il y a très longtemps, j'étais élève dans un atelier terre-céramique où nous étions bien trop nombreuses et la prof complètement débordée.
 J'étais très timide et je n'osais jamais rien lui demander. J'ai fait ma première cabane-à-Jésus sans savoir faire grand chose. On roulait la terre sans baguettes, donc d'épaisseur variable, on était serrés comme des sardines dans des locaux séparés en deux, la pauvre prof naviguait d'une salle à l'autre, bref pas la joie.

Mais c'est là que j'ai pris le virus de la terre. Le toit de cette première maison est bosselé parce que personne ne m'avait dit de mettre un carton pour soutenir la terre pendant son sèchage. Dans Dans cet atelier, on n'avait pas d'émaux, donc j'ai peint après, chez moi, comme je pouvais, avec des peintures toutes prêtes liquides achetées dans le commerce. Je ne cite pas de marque, mais une fois qu'on a tâté de l'émaillage en cabine, on ne peut plus voir ces peintures "P...o" en... peinture!
Puis j'ai collé à l'intérieur des "rideaux".

Repost 0
19 décembre 2009 6 19 /12 /décembre /2009 09:03
crecheface.jpg


Voici donc ma crèche, elle est émaillée transparent dehors, non émaillée dedans, avec une mangeoire au fond. Elle mesure à peu près 20cm de long par 11,5 de haut par 9cm de profondeur.
Repost 0
18 décembre 2009 5 18 /12 /décembre /2009 16:56
table-midi.jpg Vous vous apprêtez à fêter Noël et vous êtes pris de frénésie de décoration?

Vous avez de jeunes enfants et vous voulez leur faire découvrir cette fête?

Ou alors vous détestez Now Hell et vous avez envie de le vivre en décalé?
Allez sur cette adresse   chez kateva vous ne le regretterez pas, rire garanti!
perenoelcocacola.jpeg


Repost 0
17 décembre 2009 4 17 /12 /décembre /2009 21:35
provencaleface.jpg

Vous l'aviez vue crue, la voici cuite.
Je suis toute contente qu'il y ait eu de la place dans le four avant Noël pour ma nouvelle maisonnette de provence.

Maintenant je n'ai plus d'excuses, il va falloir que je m'attelle à la confection de mon décor de Noël. Je ne voudrais pas que ça ressemble trop à celle de l'an passé: Terre de provence(11)

provtroiquar.jpg
Repost 0
16 décembre 2009 3 16 /12 /décembre /2009 13:12
 perenoel.jpegEn fait, il est assez filou pour faire croire qu'il est over-booké le p'tit père! Mais nous savons tous qu'il délègue pas mal à ses lutins pour le boulot de fin d'année, hein?
Alors moi, vous commencez à me connaître, j'aime bien titiller les gens qui s'apprêtent à roupiller peinards en publiant un maigre article de temps en temps. Déjà que Carpe diem et l'iroquois sont en hibernation...

J'aime bien leur rendre moult visites pour les asticoter un peu, leur dire que je m'ennuye sans eux, que c'est pas humain de nous laisser comme ça en plan et tout un cinéma. Vous me connaissez!

  Du coup, pour que je lui fiche la paix... il m'a écrit une histoire !
Oui, oui, je vous assure! Le père AkelaNoël en personne, rien que pour moi... euh non,là j'exagère, il l'a publiée sur son blog. Et en échange je lui en raconte une mais elle n'est pas de moi, je l'ai juste arrangée à ma sauce!



§_________§_________§
§_______§


que la lumière soit
Autrefois, la terre était majoritairement peuplée de chiens.
Au début, tout allait bien, ils étaient peu nombreux, tout le monde se connaissait, si l'un pissait sur le photophore de l'autre, les jours d'orgies de whisky-jus de poulet, ça s'arrangeait à l'amiable. On s'engueulait un bon coup et hop c'était oublié, le lendemain on partait de concert à la chasse au raton laveur.
Si les chiots de madame Teckel abîmaient les plate-bandes de madame Doberman, un coup de pattes et hop on n'en faisait pas un Marouales.
Bagatellejuin.jpg

Mais les chiens devenant de plus en plus intelligents, ils finirent par être très nombreux, se regroupant en villes et la loi de la jungle ne suffisait plus.
Les crimes se mirent à fleurir, dans l'anonymat.

chiencowboy.gif

Quelques chiens sages se remuèrent et organisèrent une grande réunion. Un saint Bernard pensa à prévoir les boissons, un épagneul breton, le plus fin limier d'entre eux, proposa qu'on laisse les derrières au vestiaire, car si les discussions devaient s'éterniser, l'odeur serait vite intenable. Après quelques tergiversations, on décida de la date du grand meetins.
Pas n'importe quelle réunion, un rassemblement international de tous les chiens de la terre pour trouver des solutions!
On loua la salle la plus grande dans le pays où vivait le chienzident le plus mégalo de la planète. On tira des tracts à des centaines de milliers d'exemplaires, on les aromatisa à la moelle et on promit une grande distribution de tibias de bisons pour attirer les gourmands, les meilleures cuisichiennes se mirent aux fourneaux, préparant tourtes à la viande et gibelottes, ragoûts de viandasses chassées par les chienzaufusil.
 
hips012.gif
Le jour dit, une longue file de chiens s'étirait devant le bâtiment, à la queue leu-leu.
Quelques cerbères fouillaient et faisaient déposer au vestiaire les trous de balle et aussi  les armes des plus vindicatifs, leur donnant en échange un ticket pour récupérer leurs biens le plus précieux à la fin de la séance de travail qui s'annonçait houleuse.
Quelle organisation! Rien n'avait été laissé au hasard.

ticket.jpeg

Tous prirent place, les grands derrière et les petits devant, on commença à se regarder en chien de fusil, il y avait tant à dire, par quoi commencer?
Un petit roquet se mit à criailler, mais un berger belge le rendit si ridicule qu'il changea illico de ton. Comment concilier les priorités d'un barzoï avec celles d'un charpei, d'un batard ou d'un pékinois?
Une fois désarmés, c'est fou ce que l'attitude de tout ce monde canin changea. L'assemblée avait réglé des tas de problèmes, voté des tas de lois, le monde allait enfin retrouver la sérénité originelle, après des heures et des jours de discussions.
On allait conclure par le plus grand festin de tous les temps, après avoir rangé les lois dans un coffre fort quand tout à coup une tempête se leva, emportant sur son passage tous les tickets posés devant les chiens... forcément, aucun n'avait de poche. Ils se rhabillèrent comme ils pouvaient, à la va-vite, piochant au hasard dans le vestiaire de trous de balle... et partirent se mettre à l'abri jusqu'à la fin de la tempête.
tempete.jpeg
Et c'est depuis ce jour là que tous les chiens se reniflent le derrière, pour retrouver le leur.


Repost 0
16 décembre 2009 3 16 /12 /décembre /2009 06:39
Je ne l'ai jamais vue, mais je suis sûre qu'elle sent la brioche chaude, ou le thé, ou un truc dans ce genre, accueillant et cosy.

Ses goûts? Elle a aimé ce film, comme moi, elle aime le bleu et le blanc, elle chante et je me régale de la musique qu'elle a mise sur son blog. Mais oui, vous savez, des oiseaux et le printemps qui gazouille à vos oreilles! Quoi, vous ne voyez toujours pas?

Si je vous dis qu'elle publie très souvent des citations accompagnées de sublimes paysages bretons, vous voyez tout de suite de qui je parle. Mais oui, bien sûr. C'est aujourd'hui son jour, allez lui rendre visite!

 Joyeux anniversaire à ton blog tout neuf mon amie, un an, c'est le printemps et la joie! Longue vie à tes articles qui nous enrichissent, qui nous font réfléchir et nous rassurent toujours sur nos chemins plus ou moins tortueux.

Plein de bisous Littorine
Repost 0
14 décembre 2009 1 14 /12 /décembre /2009 14:48
gargoulette---chatons.jpgApparemment je ne suis pas la seule à aimer la terre... vous ne devinerez jamais qui manie le tour. Bon, de là à me comparer à elles, il y a un ... gouffre!

Vous connaissez l'expression "Se centrer", "Se recentrer" et toutes ces formules qui vous font prendre conscience de vous-mêmes?
S'il y a une discipline où il faut avoir une aptitude à centrer... sa terre, c'est bien le travail au tour.
J'ai essayé une demie heure il y a quinze ans, mais j'espère pouvoir un jour faire un stage de tour.

Ce matin, je me suis promenée  sur les blogs de poterie et je suis tombée sur cet article savoureux, allez y:
 la plus belle tour...nure !

Repost 0

createrres

bonne-annee-2015.png

Merci pour votre commentaire !

Rechercher