Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 novembre 2009 5 06 /11 /novembre /2009 07:12
.Ou alors vous préférez des yakitoris? Que diriez-vous ensuite d'un peu de yokan accompagné de thé vert, bon pour la ligne et la peau ?

Vous vous souvenez de mon article: Un joli geste?
Hé bien, telle la fourmi patiente après l'orage, j'ai repris mon travail.




Première étape: tracer les contours à la plume.
Deuxième étape: sur ma première photo: pose de quelques couleurs, puis première cuisson.




Troisième étape: remettre de la matière c'est à dire deuxième couche de peinture sur la chevelure et pose des autres couleurs de fond, le gris du kimono me plaisait je n'ai pas mis de deuxième couche.



Mon plat à sushis est en reparti à la resserre, en attendant la troisième cuisson, j'espère qu'il ne subira pas le même sort que le premier plat
Quand je suis sortie de l'atelier, il y avait autant de vent que sur l'ombrelle de cette pauvre geisha, mais pas de pluie.

Prochaine étape jeudi prochain: les motifs du tissu, au pinceau ultra fin.
Je me demande si  je dois mettre un peu de couleur autour de ma geisha ou laisser blanc? Que feriez-vous?
Repost 0
6 novembre 2009 5 06 /11 /novembre /2009 06:36
Vous qui aimez l'harmonie et les lignes épurées, il faut absolument que vous alliez vous faire plaisir!

Ce site est dynamique, il vous donnera la pêche et envie de pousser plus loin dans vos découvertes de la beauté sous toutes ses formes.

 
Visitez ce lien vers Virginie: clic   les formes harmonieuses

Merci de faire circuler l'information!
Repost 0
4 novembre 2009 3 04 /11 /novembre /2009 19:19
(euh revenue)
Quel bonheur de vous retrouver!
Vous m'avez laissé plein de coms sur mes articles programmés depuis le début des vacances et vous avez continué à me lire bien que je n'aie répondu à aucun, c'est super gentil.

J'en ai du temps à rattrapper!
Promis, dès vendredi je reprendrai mes visites sur vos blogs, pour mon plus grand plaisir!

Repost 0
3 novembre 2009 2 03 /11 /novembre /2009 08:38
Pendant mon absence, vous allez vous ennuyer... Non? Bof,j'aurais pu rêver quelques secondes que j'avais un peu d'importance pour vous...
Enfin, bref, devinez quel est mon projet, d'après la photo ci-dessus.

Comme d'hab, chez moi, pas de promesses commerciales, le gagnant ne recevra rien dans sa boite aux lettres, mais je mettrai un lien vers son blog, bien sûr.

Je suis sûre que vous allez trouver.
A bientôt!
Repost 0
2 novembre 2009 1 02 /11 /novembre /2009 09:53
Pour tous ceux qui ont perdu un être cher depuis peu ou dont la perte est encore très douloureuse, je vous offre:


Carol-Anne Michel 1990-2004

À ceux que j'aime... et ceux qui m'aiment "
Quand je ne serai plus là, relâchez-moi,
laissez-moi partir,
J'ai tellement de choses à faire et à voir
Ne pleurez pas en pensant à moi,
Soyez reconnaissants pour les belles années,
Je vous ai donné mon amitié,
vous pouvez seulement deviner
Le bonheur que vous m'avez apporté.

Je vous remercie de l'amour que chacun m'avez démontré,
Maintenant, il est temps de voyager seul.
Pour un court moment vous pouvez avoir de la peine.
La confiance vous apportera réconfort et consolation.
Nous serons séparés pour quelque temps.
Laissez les souvenirs apaiser votre douleur,
Je ne suis pas loin, et la vie continue...
Si vous avez besoin, appelez-moi et je viendrai,
Même si vous ne pouvez me voir ou me toucher, je serai là,
Et si vous écoutez votre coeur, vous éprouverez clairement
La douceur de l'amour que j'apporterai.
Et quand il sera temps pour vous de partir,
Je serai là pour vous accueillir.
Absent de mon corps, présent avec Dieu.
N'allez pas sur ma tombe pour pleurer,
je ne suis pas là, je ne dors pas,
Je suis les mille vents qui soufflent,
Je suis le scintillement
des cristaux de neige,
Je suis la lumière que traverse
les champs de blé,
Je suis la douce pluie d'automne,
Je suis l'éveil des oiseaux dans le calme du matin,
Je suis l'étoile qui brille dans la nuit,
N'allez pas sur ma tombe pour pleurer,
Je ne suis pas là,
Je ne suis pas mort.
Repost 0
1 novembre 2009 7 01 /11 /novembre /2009 21:32

Bonjour,

je voulais savoir si vous aussi vous enregistrez une grosse baisse du nombre de vos visiteurs les week-ends sur vos blogs ? Ca veut dire que vous regardez les blogs de puis votre boulot, ou ça veut dire que vous êtes plus occupés à l'extérieur les week-ends?



Je voudrais remercier (cliquez sur leurs pseudos pour arriver sur leurs blogs)  Knorra  qui m'a taguée il y a quelques temps.La recette de l'amitié ça ne se refuse pas! .

J'aime surtout sa passion pour le médiéval, son humour qui n'est pas trop grinçant... et tous les compliments qu'elle me fait soyons pas hypocrites lol!






Un grand merci aussi à Domino qui m'a aussi taguée.

J'aime respirer un grand bol d'air marin sur la plage de Berk sur mer grâce à elle, en rêvant que je suis un cerf-volant!



Merci les cops pour vos encouragments!

Repost 0
19 octobre 2009 1 19 /10 /octobre /2009 15:34
Vous vous souvenez de ma devinette? J'avais été un peu rosse, je ne vous avais dit ni la dimension, ni que ça pouvait se poser sur votre table! Regarde ici: Mais qu'est-ce qu'elle fabrique cette Terrienne?


Oui, je parle de mon montage aux colombins. La terre que j'ai choisie, c'est du grès. On doit cuire les terres à diffé
rentes températures, selon que c'est du grès, de la chamottée, de la porcelaine etc...
Ne comptez pas sur moi pour vous en dire plus, la cuisson, déjà en cuisine ça me branche pas trop alors en poterie.. c'est le job des profs hein.
Et une fois sèche, la terre est difficile à identifier, donc on ne doit pas oublier de marquer sous nos pièces ce que c'est pour ne pas avoir des surprises (casse, émaux qui virent etc), Certaines terres changent complètement de couleur en cuisant, même sans émail. C'est mââââgique je vous dis que ça

Alors, ce n'est ni un pot de chambre (amis poètes, bonjour!), ni un vase (j'attends de faire du tour pour refaire des vases), ni... hum, je trouve que vous n'avez pas eu beaucoup d'imagination pour deviner en fait.

Voilà, au fur et à mesure que je montais mes colombins, je faisais des trous au couteau. Pour comprendre, il vous manque une étape car j'avais oublié mon APN,il y a 15 jours.
 Jeudi dernier j'ai fini le montage aux colombins et j'ai commencé à lisser, à l'estèque. Jeudi prochain, je le trouverai sec et je poncerai tout doucement avec une grattounette du genre spontex, mais en bien plus doux. Puis cuisson... quand la prof fera une cuisson de grès, je ne suis pas pressée. Et ensuite émaillage... en quelle couleur l'imaginez-vous mon photophore?
Repost 0
16 octobre 2009 5 16 /10 /octobre /2009 14:00
lAgathe   m'a inspirée, avec ses photos d'oiseaux.
Et donc je suis en train de travailler sur:



Comme d'habitude, j'ai reporté au calque mon dessin sur mon assiette, puis j'ai mélangé des pigments sur un carreau-palette avec du médium, j'ai trempé mon pinceau dans l'essence de thérébentine et j'ai ensuite peint en très fine couche les couleurs que vous voyez. La prof l'a cuit une première fois. Et voici le résultat.
La prochaine fois je vous montrerai le résultat après deuxième peinture et putoisage.
Repost 0
16 octobre 2009 5 16 /10 /octobre /2009 08:56
Vous ne serez pas déçu du voyage, cliquez sur son nom:

Nicole
Repost 0
14 octobre 2009 3 14 /10 /octobre /2009 07:57
  • Communisme: Vous avez deux vaches. Vos voisins vous aident à vous en occuper et vous vous partagez le lait.
  • Socialisme marxiste: Vous avez deux vaches. Le gouvernement vous les prend et les met dans une étable avec les vaches d'autres éleveurs. Ensemble, vous devez entretenir toutes les vaches, et le gouvernement vous fournit le lait.
  • Socialisme français : Vous avez deux vaches. Le gouvernement subventionne l'achat de la troisième, mais vous devez vendre les deux premières pour payer vos impôts.
  • Capitalisme: Vous avez deux vaches. Vous en vendez une, et vous achetez un  taureau pour faire des petits.
  • Capitalisme de Hong-Kong: (photo prise dans une maison troglodyte en Chine)Vous avez deux vaches. Vous en vendez trois à votre société côtée en bourse en utilisant des lettres de créance ouvertes par votre beau-frère auprès de votre banque. Puis vous faites un échange de dettes contre participations, assorti d'une offre publique, et vous récupérez quatre vaches dans l'opération tout en bénéficiant d'un abattement fiscal pour entretien de cinq vaches. Les droits sur le lait de six vaches sont alors transférés par un intermédiaire panaméen sur le compte d'une société des îles Caïman, détenue clandestinement par un actionnaire qui revend à votre société côtée les droits sur le lait de sept vaches. Au rapport de la dite société figurent huit ruminants, avec option d'achat sur une bête supplémentaire. Entretemps, vous abattez les deux vaches parce que leur horoscope est défavorable.
  • Capitalisme sauvage: Vous avez deux vaches. Vous équarrissez l'une, vous forcez l'autre à produire autant que quatre, et vous licenciez finalement l'ouvrier qui s'en occupait en l'accusant d'avoir laissé la vache mourir d'épuisement.
  • Démocratie: Vous avez deux vaches. Un référendum décide à qui appartient le lait.
  • Démocratie représentative: Vous avez deux vaches. Une élection désigne celui qui décidera à qui appartient le lait.
  • Démocratie de Singapour : Vous avez deux vaches. Vous écopez d'une amende pour détention de bétail en appartement.
  • Dictature: Vous avez deux vaches. Le gouvernement les prend toutes les deux et vous fait fusiller.
  •  Fascisme: Vous avez deux vaches. Le gouvernement les prend toutes les deux, puis vous emploie pour vous en occuper, et vous vend le lait.
  • Nazisme: Vous avez deux vaches. Le gouvernement vous prend la vache blonde et abat la brune.
  • Féodalisme: Vous avez deux vaches. Le seigneur s'arroge la moitié du lait.
  • Anarchisme: Vous avez deux vaches. Vous les laissez se traire en  autosuggestion.
  • Bureaucratie: Vous avez deux vaches. Le gouvernement publie des règles d'hygiène qui vous invitent à en abattre une. Après quoi, il vous fait déclarer la quantité de lait que vous avez pu traire de l'autre, il vous achète le lait et il le jette. Enfin, il vous fait remplir des formulaires pour déclarer la vache manquante.
  •   Ecologie: Vous avez deux vaches. Vous gardez le lait et le gouvernement vous achète la bouse.
  • Féminisme: Vous avez deux vaches. Le gouvernement vous inflige une amende pour discrimination. Vous échangez une de vos vaches pour un taureau que vous trayez aussi.
  • Surréalisme: Vous avez deux girafes. Le gouvernement vous impose de leur donner des leçons d'harmonica.
  •  Bilinguisme: Vous avez deux vaches. Elles franchissent la barrière linguistique et tombent dans un puits. Vous cherchez de l’aide alentour, mais le gouvernement régional local vous oblige à parler néerlandais: « Ik heb twee koeien in de put ! ». Vous finissez en prison, accusé de proxénitisme.
  • Pour une entreprise russe : Vous avez deux vaches. Vous buvez de la vodka et vous les comptez une fois de plus, vous en avez cinq. La mafia russe survient et prend toutes celles que vous déclarez avoir.
  • Pour une entreprise californienne: Vous avez des millions de vaches. La plupart sont des clandestins.
  • Dans une entreprise corse : Vous avez deux cochons, le gouvernement vous verse des subventions pour 90 vaches et vous vendez des cochonaillles au doux goût de cochon breton.
Merci à ma plus jeune fille qui m'a suggéré cet article!C'est un texte qu'on donne pour illustrer les cours d'économie.
La démocratie représentative est à peine caricaturée et j'ai vraiment ri à la fémisniste !
Et vous, quelle version vous a le plus fait rire?
Repost 0

createrres

bonne-annee-2015.png

Merci pour votre commentaire !

Rechercher