Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 mai 2009 1 11 /05 /mai /2009 17:24
Cherchez l'intrus: sur cette photo, à gauche, il y a un travail admirable, fait par mes copines élèves peintres sur porcelaine et  parmi la porcelaine vous trouverez les modèles. Lesquelle? Hé là celle qui s'est endormie près du radiateur, je t'ai vue! Réponds à la question.






Vous avez faim? Une autre copine a mis la table pour vous. Des jeunes filles vietnamiennes en tuniques et pantalon de soie vous invitent. Et une autre a fait le plat à étages.












En bas à droite, vous reconnaissez les deux plats que j'ai fait en positif/négatif bleu et blanc. C'est tout ce que j'ai fait sur cette page. La geisha non plus n'est pas de moi, elle a été faite par une copine potière il y a quelques années, du temps où la mystérieuse malédiction des geishas ne sévissait pas à l'atelier...





Repost 0
8 mai 2009 5 08 /05 /mai /2009 01:13

J'ai été taguée par l'espiègle Manon Godard,
oui, j'avoue que j'ai mis longtemps à y répondre,
mais avec moi, il ne faut jamais s'impatienter lol!
Rendez-lui visite.











Manon, mes trois (seulement? waou ça c'est dur) livres préférés:

* Parce que je n'ai pas le courage de lire Ken Keyes un peu trop ardu pour moi, j'aime le petit livre de Rosette Poletti et Barbara Dobbs: "Lacher prise, dire oui à la vie", aux éditions Jouvence. Ces deux infirmières s'inspirent de ce thérapeute au long de leur livre.

** Parce qu'il n'y aurait pas eu de grands hommes (femmes) sans leurs petites mains, leurs travailleurs de l'ombre, leurs fidèles adeptes, le livre de Tracy Chevalier: "La jeune fille à la perle", d'après un tableau de Vermeer.

*** Parce que la beauté fait partie des choses qui me rendent heureuse, de Yann Arthus-Bertrand, avec des textes de Jean-Louis Gourraud, aux éditions du Chêne: "Chevaux".

Mes trois airs préférés:

* Pour sa voix qui a troublé mon adolescence: Léonard Cohen:je n'ai pas trouvé la plus ancienne version, mais écoutez (cliquez): le chant des partisans. J'ai écouté une version plus récente et je trouve que sa voix a perdu sa superbe.

** Intéressant: link

*** Rigolo:link

Mes trois projets, dans le désordre.:

* Embellir mon jardin
** Visiter un bout de Chine
*** Aimer


Les personnes que j'aimerais taguer sont si souvent sollicitées que je ne suis pas sûre qu'elles répondent à mon invitation.
Et je trouve tant de blogs intéressants que je vous propose de cliquer dans les coms sur les pseudos des copinautes qui me fréquentent, vous apprendrez des tas de choses ou passerez  de précieux moments avec eux, selon les jours.
Je ne me sens pas du tout apte à conseiler tel ou tel blog au détriment de tel ou tel autre.
Juste de donner un coup de pouce à des blogs qui débutent ou dont l'audience n'est pas assez large à mon avis.



Repost 0
6 mai 2009 3 06 /05 /mai /2009 16:06


Je continue à vous faire visiter notre expo.

La grande plaque avec le dragon jaune a été faite par une nouvelle élève du cours. En dessous, vous voyez les dessous de plat que j'ai fait il y a deux ou trois ans, je ne sais plus.
Argh ne me demandez pas la signification des idéogrammes!
Le rouge est un émail qui a tendance à se rétracter à la cuisson donc il faut en mettre trois tonnes et encore on n'est jamais sûrs de rien!



Repost 0
6 mai 2009 3 06 /05 /mai /2009 09:34
Quand je reçois des coms, je réponds sur mon blog, parce que les réponses peuvent compléter mon article, puis je vais chez les blogueurs leur faire monter leur audimat, ou pour discuter avec eux, selon le temps que j'ai, ou leur article du jour qui m'intéresse plus ou moins.

Mais en ce moment Over-blog met des plombes à enregistrer les coms que je dépose et franchement ça me soûle grave.

Alors désolée pour ceux à qui je n'ai pas encore rendu la politesse, mais je reviendrai quand les soucis techniques seront résolus, ne vous en faites pas!

Je reçois aussi des coms en double exemplaire en ce moment, voire triple. Vous aussi je vois. Ne vous en faites pas, je vais effacer les doublons, ça ne rentre pas dans mes stats.

Merci en tous cas pour les coms qui me touchent toujours à un point que vous ne devinez pas.

Repost 0
6 mai 2009 3 06 /05 /mai /2009 08:16
Je vous laisse parcourir la galerie d'exposition et je vous montre en premier aujourd'hui la photo des oeuvres que je préfère.
Un couple d'enfants japonais faits par une copine de poterie qui a un talent fou dans le domaine des bustes.. Je n'ai jamais fait de bustes, et quand je la vois travailler, c'est totalement magique pour moi.
En plus elle n'en tire aucun orgueil.
Il y a aussi un vase blanc qu'une dame a fait. Elle travaille la terre depuis belle lurette, je crois qu'elle a commencé à 30ans et qu'elle en a 72. Je trouve qu'il fait un peu arts déco, avec ses torsades latérales.
Et ce que j'aime particulièrement mais on les voit mal sur la photo, ce sont deux coupelles faites par une débutante, blanches parsemées de bleu, ça donne un effet magnifique. J'aime aussi bien les branches de pruniers mais là on a toutes participé, la potière qui avait fait les fleurs n'a pas eu le temps de les enfiler sur une tige pour les cuire, ni de toutes les peindre, ni de les enfiler sur leurs tiges finales, sur le mur.

Et puis, un peu partout, parsemant la galerie, sur des chevalets vous trouvez ces plaques gravées de paysages et émaillées au pinceau.
Repost 0
5 mai 2009 2 05 /05 /mai /2009 08:10

La sapèque.

Monnaies d'autrefois, souvent trouées au centre, pour pouvoir les enfiler sur des bâtons, des fils de fer ou autres, pour les rassembler facilement.
J'en avais vu de belles et j'ai eu envie d'en fabriquer.

Voici ce qu'on trouve sur Wikipédia:

La sapèque est une ancienne monnaie chinoise et indochinoise, en usage jusqu'au début du XXe siècle. C'était aussi la pièce de monnaie de la valeur la plus faible, une pièce ronde en cuivre ou en bronze percée au centre d'un trou carré.

Le mot français viendrait du malais sapacou (unité monétaire valant mille caxas), alors qu'en chinois la sapèque (pièce) était désignée par 钱 qián, mot qui signifie aujourd'hui « argent, pièce de monnaie ».

L'origine de cette pièce se trouve dans la standardisation de la monnaie de circulation en Chine, au cours de la dynastie Qin (-221 à -206) : les pièces devaient être rondes et percées en leur centre d'un trou carré portant deux caractères « ban liang ». Auparavant, d'autres types de monnaies existaient, en forme de couteau, de bu (outil agricole) ou de cauris (ces coquillages servaient également de monnaie).

Le trou carré des pièces permettait de les enfiler sur une barre carrée, pour les faire tourner afin de les ébarber.

Pour faciliter leur transport, les sapèques étaient réunies par des cordelettes passées dans leur trou central, constituant ainsi des cordons de 100 ou 1000 pièces. Un cordon de 1000 pièces était appelée diao.

À l'époque Tang, ces cordons de pièces furent reproduits en image sur du papier : ce furent les premiers billets de banque.

 

Quand j'ai décidé d'en faire pour l'expo, il ne restait plus beaucoup de temps et je ne les ai pas fignolées comme je voulais. En voici une crue:


Les voici après que je les aie émaillées et avant cuisson:

 

Les émaux sont des poudres vendues toutes prêtes, que la prof nous dilue dans des pots à l'ouverture sécurisée qui nous énerve souvent! La poudre de ceux qu'on utilise peu a tendance à s'amalgamer au fond et on s'en voit à la mélanger, avec nos cuillères trop courtes. La prof achète régulièrement un mixeur à soupe, dont la durée de vie est aléatoire, et on fait les "cuisinières" avec un bruit d'enfer quand on n'arrive à rien avec nos cuillères. "Mélangez, prenez de la peine, c'est le fond qui colle le plus" dit une potière à ses élèves...

La cabine d'émaillage fait un potin de tous les diables et nous n'aimons pas nous en servir, mais le compresseur fait un travail plus rapide et plus régulier que nos pinceaux, sur des grosses pièces en particulier.

 

Sur cette photo de l'exposition, il n'y a que la sphère que je n'ai pas faite:

Vous voyez que les émaux ne "sortent" pas de le même manière sur les poissons en terre rouge ou sur les sapèques ou le gong en terre blanche.

Pour une fois, je suis contente de l'émaillage, ces nuances de bronze sont magnifiques je trouve.

Au centre, devant, c'est un gong de prière, mais je n'ai pas eu le temps de faire le bâton censé le frapper.

Je voulais aussi faire une série de cloches de prière, mais là aussi j'ai eu l'idée trop tard.

Tiens, d'ailleurs si vous savez compter, il en manque une à l'expo.

Repost 0
4 mai 2009 1 04 /05 /mai /2009 10:06
C'est assez intéressant de voir le travail en amont et la mise en situation finale. Enfin je trouve

Dans la série avant émaillage et après:

Mon portrait de geisha, que j'ai créé en terre rouge, voici à gauche avant la cuisson finale et à droite la mise en situation à l'exposition, sur un chevalet en bois:







Sur cette table d'expo, je n'ai fait que le vase rond brun, le vase en vague blanc (avec des plantes) et la geisha sur chevalet. Le reste est fait par des copines.
Repost 0
4 mai 2009 1 04 /05 /mai /2009 09:03
En atelier terre-céramique, l'une d'entre nous aime  bien travailler la terre  en la décorant avant cuisson d'engobes. En gros et pour faire simple, c'est une sorte de terre liquide qu'on passe sur la terre et qui sort mate après cuisson, comme si on avait travaillé dans la masse, alors que ce n'est que superficiel.  Elle a fait pour l'expo une maison-pagode et ça nous a tant plu qu'on lui a demandé d'en faire une autre maison style asiatique, puis encore une autre. A la fin elle en avait marre, mais ça a eu un franc succès! Tout l'art est que ça tienne debout sans avoir l'air trop bien léché.

Sur le socle à droite la boite avec couvercle est celle que j'ai faite il y a longtemps, émaillée en vert céladon et les deux vases ronds sont faites par une copine potière de 82ans.

Encore plus à droite une plaque que je vous ai montrée sur l'article précédent de ma copine en première année de poterie. Super hein?

Je suis fière de mes copines.
Repost 0
4 mai 2009 1 04 /05 /mai /2009 07:56
Repost 0
30 avril 2009 4 30 /04 /avril /2009 14:31

Petit rappel: je ne fais partie que de l'atelier "terre-céramique" et de l'atelier "peinture sur porcelaine", l'atelier "encadrement" participait aussi à l'expo:

Ci-dessus, les chaussons chinois peints par notre prof de peinture sur porcelaine.

Ci-dessus, les chaussons faits en terre cuite, puis émaillés par notre prof de "terre-céramique" et deux cadres en céramique faits par une copine.

 

Ci-dessus les chaussons encadrés par la prof d'encadrement.
Repost 0

createrres

bonne-annee-2015.png

Merci pour votre commentaire !

Rechercher