Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 février 2009 5 06 /02 /février /2009 16:30
Voici une petite bibliothèque qui était toute moche et que j'ai décidé de rajeunir.
J'ai peint le bois en blanc et bleu et sur les portes j'ai fait des motifs de roses au pochoir.
Repost 0
5 février 2009 4 05 /02 /février /2009 21:39

Aujourd'hui, je voudrais vous dire un grand :








Tout est parti de ces modestes instruments: fil à couper, planche sur laquelle on travaille, rouleau pour étaler la terre entre deux baguettes. Ou de la tournette sur laquelle on installe notre socle et bâtit nos vases, lampes, saladiers, bustes ou autres en colombins. Et de la cabine d'émaillage. Et du four de cuisson.
Tout est parti des différents profs de terre-céramique que j'ai eu dans les différentes villes où j'ai habité.

Tout est parti des modèles à copier, des pièces en porcelaine à peindre, des pinceaux -trop- chers de différents calibres, du putois pour égaliser la peinture et faire des effets. Tout est parti du bleu, du jaune albert foncé, du vert printanier. Tout est parti d'un calque et d'un carbone, du vernis de réserve et du scotch à bordures.
Tout est parti de ma première prof de peinture sur porcelaine.


Et c'est pour vous faire partager ce bonheur de créer et de travailler en ateliers sympas avec des élèves ouvertes et gaies, en lieux où nous oublions nos doutes, nos soucis quotidiens, nos maris, enfants, vieux parents, problèmes professionnels et sociaux que j'ai fait ce blog.

Pour vous faire comprendre mon admiration pour ces profs d'arts plastiques pas assez payés et si formateurs qui nous boostent, nous forçant à faire des progrès, à explorer des pistes où nous n'oserions pas aller sans eux, qui de leur oeil exercé nous signalent les points faibles de nos réalisations, nous montrent inlassablement le bon geste que je fais ce blog.


Mais je vous dis merci parce que c'est grâce à vos réactions si fidèles, si encourageantes, que j'ai envie de continuer.
Vous qui me soutenez, même quand je rate ce que je commence, même quand je n'ai rien à vous montrer ou que je me trouve nulle dans la rédaction de mes pages.
C'est grâce à vos coms et à votre gentillesse que je suis aujourd'hui à "79 Privilège" de blog rank.
Et pourtant, c'était pas gagné, parce que les blogs sur la peinture sur porcelaine ou sur la terre-céramique sont nettement moins regardés et commentés que les blogs sur les pays exotiques ou les blogs de brodeuses, de scrappeuses ou les blogs de contestations politiques.
Chaque fois que j'ai un com d'une personne qui ne fait pas de poterie, vous ne pouvez pas savoir comme je suis étonnée de l'avoir intréressée, d'avoir pu donner du plaisir avec mes oiseaux sur porcelaine ou mes objets en terre.
Merci à vous tous, mes enfants, mes amis, mes copines ou mes visiteurs inconnus, du fond du coeur!
Merci à vous les blogeurs, qui parlez de mon blog dans les vôtres, qui me taguez, qui me faites des gifs, qui me donnez des conseils de présentation ou de gestion sur Over-blog.
OUI, merci!

Et vive la terre!


Repost 0
4 février 2009 3 04 /02 /février /2009 14:25

Je vois, vous qui n'êtes pas salariés, vous ne vous croyez pas concernés, mais je vous le dis haut et fort, les mercredis, c'est du grand n'importe quoi!
Vous verrez quand vous serez à la retraite... vous penserez à mon blog.

Je vous explique ma journée de mercredi donc:

Je prends mon petit déjeuner devant la télé, avec mon zépoux. Que des trucs pour les mômes ou des journaux télé, la barbe. Les mêmes infos rabâchées à longueur de semaine, ras le bol.

Puis je passe un moment sur les blogs, puis toilette et je me dis  :
Il y a un tas de  linge qui se répand de plus en plus, comme une marée noire, comme un camembert oublié au soleil, comme la misère sur le monde. Impossible de continuer à ne pas le voir!  Allez, aujourd'hui c'est le jour de la semaine où je n'ai aucune excuse pour ne pas m'y atteler.

Alors j'installe ma planche devant la télé... calamité j'avais oublié qu'on était toujours mercerdi depuis le matin donc des dessins animés débilos partout, ou les chaînes de musiques ou de politique. Je zappe comme une folle...

Bon, en désespoir de cause, je me branche sur une chaîne de télé-achat.

Là, morte de rire, je m'entends vanter les mérites de ... la bave d'escargot!
Oui, oui, vous avez bien lu, la bave d'escargot!
Non mais je vous dis, ils ne savent plus quoi inventer.
Des bonnes femmes, toutes plus laides les unes que les autres, m'ont raconté en faisant des grimaces dignes de Dallas que ce brave Nescargot s'auto-régénérait et que donc d'éminents scientifiques (euh, ce ne seraient pas plutôt des Spaggiari ou autres gangsters en cols blancs?) ont inventé au prix d'intenses cogitations une crème anti-rides, anti-vergetures, anti-taches, anti-NiniPeauD'Chien, cicatrisante, anti tout ce que vous voudrez.
Et là on me raconte que l'escargot, si sa coquille est brisée par accident (oui, c'est plus politiquement correct de parler d'accident que de pied de jardinier ou de bec d'oiseau, ou, ou, ou...) il se fait son lifting tout seul avec sa  bave. Bien sûr on ne me dit pas "bave", on me sort un pseudo mot savant où on reconnaît quand même gros comme une maison qu'il s'agit du truc gluant qu'il sème partout.
Gros plan sur un  brave Monsieur Escargot qui essaye de vivre peinard sa vie d'escargot... sauf que le pauvounet se balade sur un truc en verre clean de chez clean, vraiment un environnement clinique et qu'il a l'air de se faire chier grave, en gros plan devant la caméra.
Lui, l'Escargot, son environnement naturel, je vous le rappelle au cas où vous seriez des citadins aux poumons bouffés par l'oxyde de carbonne,  qui n'ont jamais vu la nature ailleurs que sur l'écran  télé, le Nescargot il se plaît quand il pleut, à se pavaner sur les feuilles ou les salades, dans la terre mouillée et boueuse, il aime ça. Il prend vraiment son pied. Tiens, c'est pour ça qu'on dit prendre son pied et pas ses pieds? Gastéropode étant unijambiste vous le savez quand même bien que vous soyez citadin, rassurez moi!

Mais même le plus cabot des escargots, vous n'allez pas me faire avaler qu'il aime se promener sur une plaque de verre sec et propre de chez nickel chrome! Même après être passé au maquillage et s'être fait lustrer les antennes chez le coiffeur du studio de tournage.

Bon, quelques pantalons repassés plus tard, on me montre des bonnes femmes aux T shirts criards raconter que leurs poitrines tombaient... non mais vous vous rendez compte? Imaginez que des bonshommes viennent et disent que leurs bourses tombaient? Donc ces Sue Helen et autres échappées de feuilletons américains des années 70 (1970!) me montrent qu'avec leurs nouveaux soutifs elles peuvent se promener les nénés à moitié découverts (je me demande ce qu'il reste aux prostituées, vu les tenues des dames qui ne sont pas censées l'être, je me demande ce que des gens qui ne seraient pas européens pensent en voyant ce genre de dépoitraillage..) et que leurs silhouettes sont merveilleuses maintenant.
Bon, moi je trouve toujours qu'elles ont des tronches pas possibles et que beaux attributs ou pas, si j'étais un homme j'aurais envie de leur payer un masque pour cacher leur stupidité criante.
Et les voilà qui se pavanent devant ma planche à repasser, un  coup en haut moulant, un coup en soutien gorge sur lequel elles ont enfilé leur engin de torture qui leur remonte les seins et torture sûrement leurs fibres cutanées. La chef des oies aux faux ongles, faux cheveux, fausses dents, fausses silhouettes et vraie connerie nous explique d'un ton qu'elle croit docte que cet  ingénieux système nous tire les omoplates en arrière et que du coup on se tient droites.
Non mais moi je connais un autre moyen de me tenir droite hein, c'est la vo-lon-té! et le besoin de respirer à pleins poumons, c'est pas monayable, d'accord, mais c'est efficace!

Bon, l'après midi dans les rues et les magasins, les mercredis c'est pas mieux, vous avez des mômes trop fatigués par leurs multiples activités sportives etc qui braillent (vous avez remarqué, quand ce sont nos enfants, on trouve que les pauvres petits pleurent rarement et que c'est justifié, mais quand ce sont les enfants des autes, waou, on est sans pitié sur les décibels qu'ils dégagent) et jouent en piaillant, comment n'ont ils pas eux-même mal aux oreilles en s'entendant( ?), et des mères excédées qui les tirent par la main, l'oeil sur la montre entre judo, orthodontiste, ou autres soldes.

Et à la télé, les soporifiques Derick et autres séries germaniques -où les acteurs sont certainement recrutés sur des critères de laideurs, pas possible que les allemands de la rue soient aussi moches que tous les acteurs d'Allemagne-, sont remplacés les mercredis par des dessins animés, je suppose? Là j'ai plus la force d'enquêter pour vous.

Ouf! Demain c'est jeudi, je vous montrerai de nouvelles choses en terre ou en peinture sur porcelaine.


Repost 0
2 février 2009 1 02 /02 /février /2009 17:01

Les poules sont encore paresseuses en cette saison, il leur manque quelques heures de soleil par jour...mais je suis sûre que vous avez quelques oeufs glanés il y a deux ou trois jours dans votre poulailler ou dans un élevage bio des environs?
Il faut attendre deux jours pour manger des oeufs après la ponte.

Voici ma recette de gâteau salé pour changer des sempiternelles galettes de chandeleur au jambon ou aux confitures.


Remontez vos manches et préparez:

Une pâte à crêpes (je ne vous ferai pas l'injure de vous expliquer comment on fait une pâte à crêpes, c'est le b+a=ba) avec de la farine de sarrasin au lieu de la farine de blé. Cuisez une dizaine de galettes. Laissez-les refroidir... non on ne les goûte pas! Bon d'accord, mais attendez que j'aie le dos tourné. Sinon je risque de vous imiter et de ... tout manger.

Pendant que ça refroidit, préparez:

Un grand saladier
5 tranches de saumon fumé
1 bol de fromage blanc battu
1 tasse à café de ciboulette, persil plat.
le jus de 2 citrons
1/2 cuillère à café de coriandre en poudre
1/2 cuillère à café de cumin en poudre
sel, poivre à volonté.
1 tomate fraîche bien ronde, grosse et colorée


Détaillez le saumon en carrés dans le saladier et ajoutez-y tous les ingrédients.
Rectifiez l'assaisonnement selon votre goût personnel. Je mets plus de citron, mais ça dépend de vos habitudes.
Sur un grand plat rond, alternez les couches de galette et de farce au fromage blanc.
Terminez par un nappage au fromage blanc salé avec un filet de citron. Lissez soigneusement. Formez une fleur avec la tomate découpée et une tige avec un brin entier de ciboulette.
Mettez au frigo au moins deux heures. Le mieux, c'est de le faire la veille et de faire le nappage final sur le dessus le jour même.

Selon l'épaisseur du gâteau vous pouvez le servir en entrée ou en plat . C'est très apprécié l'été.

Bon appétit
Repost 0
1 février 2009 7 01 /02 /février /2009 23:30
Souvenir d'enfance: l'odeur délicieuse du beurre fondu dans la poële... hummmmmm !
Puis de la pâte cuisant.
Quelle corvée pour les mères de familles nombreuses insatiables.
On se partageait la première crêpe, la "ratée", souvent à moitié cuite, à moitié attachée. C'était avant l'époque des revêtements anti-adhésifs, massés autour de la cuisinière. On se brûlait les doigts, on mettait du sucre partout. On faisait pester la préposée du jour à la cuisson.
Jolie ambiance d'autrefois.
Orgie de confitures et de miel sur la table.

Chez mes grands-parents, Mamie allait chercher religieusement le Louis d'Or caché dans un endroit mystérieux de l'appartement le jour où on faisait sauter les crêpes.
On discutait longuement avec Papy de la recette des crêpes Suzette.

Comme plein de fêtes, on l'a habillée de religion, mais au départ, c'était une fête païenne, datant des Romains, qui parcouraient les rues, flambeaux en mains.

En 472, cette fête devient 40 jours après Noël la date de la présentation de Jésus au temple. Les Chrétiens prennent une chandelle bénie à l'église et doivent la rapporter jusqu'à chez eux allumée.

Dicton de Franche Comté:
"Celui qui la rapporte allumée"
"Pour sûr ne mourra pas dans l'année".




 Ce cierge béni est censé avoir d’autres pouvoirs. On dit que quelques gouttes de sa cire versée sur des œufs à couver en assurent une bonne éclosion. Bon, encore faut-il que le renard ne rôde pas autour de votre poulailler!

Et aussi que sa flamme protège de la foudre si on l’allume pendant l’orage. Euh, je ne sais pas pourquoi, j'aurais plus confiance en l'invention de monsieur Benjamin Franklin contre la foudre, pas vous?

Pour continuer dans les dictons populaires:

"A la Chandeleur, pluvieuse ou claire,
Quarante jours d'hiver avons à faire".


"A la Chandeleur les jours croissent d'une heure
Et les joues piquent avec douleur."


Bon, je pense que je vous ai assez "culturationnés" pour l'heure.

Prochain article: mon gâteau salé aux crêpes.
Repost 0
29 janvier 2009 4 29 /01 /janvier /2009 23:22
Femme d'ici ou de là-bas, femme d'hier ou d'aujourd'hui ?

Dans le couloir de ma maison, je n'ai pas d'ancêtres à afficher, lol!
J'ai donc décidé d'y mettre mes "ancêtres terriens".
Je fais ma "galerie de portraits" sur des plaques de terre rouge, étalée au grand rouleau, c'est plus ou moins dur selon que la terre est sèche ou pas. Puis je sculpte, puis je ponce, puis cuisson et éventuellement après émaillage en atelier ou chez moi.


Celui de gauche était parti pour être un profil chinois.
Mon modèle était une banale boite de thé achetée dans le quartier
chinois de Paris XIII ème.Cliquez sur ce lien:  Voyage autour de la terre
Les Chinois que je connais ont les cheveux lisses, mais pour
les fêtes, les cérémonies, les chinoises aiment se faire friser
les cheveux ou porter des postiches. Tous les coiffeurs du monde
vous le diront: les femmes ne sont jamais satisfaites de ce qu'elles
ont! C'est ce qui fait la fortune des coiffeurs...
"Ma" chinoise ressemblant plus à une grecque d'après les
avis que j'ai récolté autour de moi, je me suis résignée à
l'appeler "grecque"
Repost 0
29 janvier 2009 4 29 /01 /janvier /2009 23:04
Egypte

J'ai d'abord émaillé les cheveux, les yeux et le collier à l'atelier en émaux que notre prof a cuit, mais les bleus ne sont pas sortis comme je voulais, donc j'ai continué chez moi avec des la peinture toute faite, liquide Pé..o. Ce qui donne ça:
il faudrait que j'achète des bruns plus foncés pour le plumage du vautour.
Repost 0
29 janvier 2009 4 29 /01 /janvier /2009 19:45

Femme d'ici, femme d'ailleurs, femme d'aujourd'hui, femme d'hier,
que serait l'humanité sans les femmes et leurs ventres porteurs
de tous les fruits de demain?


Femmes fortes, femmes faibles, maîtresses femmes ou femmes soumises,
quel homme, si dur soit-il, ne s'est jamais retourné sur une de ces créatures mystérieuses
avec un regard de tendresse?


Tant de différences entre deux humains de sexe complémentaire,
pourquoi tant d'attirance et tant d'animosité confondus,
en tous lieux du globe et en toutes époques?


Mon premier carreau en relief, je l'ai fait pour représenter une scène vue sur les monuments Égyptiens.
Puis m'est venue l'idée de faire le tour du monde à ma manière.
En tirant le portrait, non pas à la façon de Yann Arthus Bertrand, mais à la mienne.
Avec de l'argile, la terre originelle, la terre rouge de l'Afrique, continent où sont retrouvées les plus anciennes traces des humains.
Je trouve sérénité et joie intime à travailler ces différents profils, ces différentes coiffes, ces différentes expressions et à ajouter des attributs différents, pour signifier leur rang ou fonctions.


.



Je n'ai pas fini de les peindre. Un peu d'indulgence, merci!
Repost 0
28 janvier 2009 3 28 /01 /janvier /2009 08:36

Je suis désordonnée mais hier je me suis fait violence!
Je me suis enfin attelée à la longue (faut pas exagérer quand même) tâche de trier la liste des communautés auxquelles j'appartiens et la liste des liens que je vous conseille par ordre alphabétique, pour ne vexer personne et pour m'y retrouver!

Par contre, je ne comprends pas trop comment faire entrer mes photos dans des classeurs, et je commence à en avoir trop. Mais si je les enlève, elles disparaissent de mes articles.
Quelqu'un peut m'expliquer en détail comment faire svp?

Autre question, quand je poste mes articles, je ne trouve pas de thématique correspondant à ce que je mets. Le choix est restreint: tv/cinéma, culture, environnement, féminin, hi-tech, humour, musique, people, sport, voyage. Vous me situez où, vous? La plupart du temps je coche "autre".

Mais quand on ouvre over-blog, on tombe sur "actualités", en général. Comment être dans cette rubrique?

Merci!
Repost 0
27 janvier 2009 2 27 /01 /janvier /2009 16:44

En Asie, le buffle n'est pas seulement le premier des douze signes du zodiac.
C'est aussi le laboureur par excellence, dans les rizières, il est plus maniable et moins cher qu'un tracteur.
La Poste en France a fait un joli timbre pour l'année du buffle:



Repost 0

createrres

bonne-annee-2015.png

Merci pour votre commentaire !

Rechercher