Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 juin 2012 4 21 /06 /juin /2012 18:41

été 2012

 

 

 

Je vous souhaite un bel été

et une joyeuse fête de la musique !

été 2012 dessus fleurs blanches

P.S., suite au com de ma copine Lyonnaise,

Je ne pars pas encore dans le Lot, mais un avant goût:

 

 


Léon Cladel :


"EN QUERCY, L’ÉTÉ



La campagne éclatait, embrasée ; & les blés
Jaunis succombaient sous leurs épis d’or brûlés ;
Il faisait un août à racornir les arbres,
Les cieux semblaient plaqués de pierres & de marbres,
Rien ne bougeait en haut, rien ne bougeait en bas,
Et si tout respirait, on ne l’entendait pas ;
Empourpré, le soleil allongeait en silence
Ses grands dards trisaigus comme des fers de lance,
Et le sol, assailli de toutes parts, fendu,
S’ouvrait aux rayons chauds comme le plomb fondu ;
Pas d’air ; à l’horizon d’immenses prés, dont l’herbe
Ourlait une forêt immobile & superbe ;
Un grand fleuve arrêté, comme s’il était las,
Réverbérant du ciel les splendides éclats ;
Et plus loin, dévoré par les baisers de l’astre,

Un mont, dans la lumière ; un mont, tel qu’un pilastre ;
Un mont qui, sous la voûte en feu du firmament,
Flamboyait, chauve & nu, dans le rayonnement
Immense des cieux.
 Or, étendu sous un orme
Dont le soleil trouait la frondaison énorme,
Je regardais la roche âpre, chauffée à blanc,
Corrodée à la cime & corrodée au flanc,
Et, sous elle, l’abîme intense de la plaine
Avalant tout le feu dont la nue était pleine ;
Et je voyais flamber dans le miroir de l’eau
Les cheveux du soleil & les bras du bouleau ;
Mais, si loin que mes yeux lassés pouvaient s’étendre,
Rien de vert, rien de doux, rien d’ombreux, rien de tendre
Ne se montrait parmi l’irradiation
De la nature, tout entière en fusion.
Nul souffle. Aucun bruit. Rien ne remuait. Les terres,
Au nord comme au midi, rutilaient, solitaires
Sous ce ciel implacable & rempli d’un éclair,
Qui n’avait pas de trêve & qui dévorait l’air.
De ses langues de feu l’élémentaire flamme
Ardait tout, m’arrivant, subtile, jusqu’à l’âme,
Et je croyais qu’en proie à cet ardent baiser,
J’allais m’évanouir & me vaporiser ;
Et qu’altérés, chauffés au point de se dissoudre,
Incendiés, noircis, calcinés, mis en poudre,
Ravins & mamelons, encore tout fumants,
Se désagrégeraient sous ces cieux incléments ;
Et déjà je pleurais, hélas ! sur nos vallées…

Sur ma vallée autour de laquelle, empilées,
S’étagent dans l’azur des crêtes de granit,
Où l’aigle farouche a ses petits & son nid
Royal !
 O joie !…
 Émus, les cieux impérissables
Se mouillent tout à coup, &, sur l’éclat des sables,
Mille atomes d’or pur, par un souffle enlevés,
Miroitent en dansant dans les airs avivés.
En vain le grand soleil agrandit son cratère,
Les gramens, les gazons ondulent sur la terre :
Avoines, blés, maïs, redressent leurs cheveux,
Et le saule, oscillant sur ses orteils baveux.
Incline vers les eaux sa difforme ramure
Où le vent, revenu, pleure, rit & murmure…
Tout renaît & palpite, & tout, monts, plaines, eaux,
Se meut ! Yeuses, sapins, houx, chênes & roseaux,
Les grands bois font sonner leurs cimes inégales ;
Et l’on entend des chants incertains de cigales
Et mille bruits charmants errant par-ci par-là :
Soudain, — j’en pleure encore, — un brave oiseau parla
Dans un arbre !"

 

Repost 0
17 juin 2012 7 17 /06 /juin /2012 11:15

chataignes.jpg

Voici ma participation au bachot du dimanche dont vous lirez les consignes en cliquant ici:lien.

 


" Chut ne faites pas de bruit, il dort encore !"

- Qu'est-ce que tu dis ?

- Chut !

- c coeurécile, qu'est ce qu'il dit charles ? glapit

c clownolombine.

- Chut, tais toi, il parle en langage codé. Tu te rappelle ce qu'on a dit hier quand même, répondit gentiment

c coeurécile.

La petite c clownolombine rougit, pâlit, rentra ses lèvres de confusion et se souvint. On était dimanche, "le" dimanche de Papa. Qu'il était dur ce langage codé que les grands utilisaient pour un oui, pour un non ! Mais pour rien au monde elle n'aurait voulu être écartée de la bande et faisait souvent semblant d'avoir compris.

"On descend ? proposa charles.

Oui." répondirent-ils en chuchotant.



C'est ainsi que, plus ou moins réveillés, plus ou moins hirsutes et les pyjamas plus ou moins ajustés, les quatre enfants descendirent à 7 heures du matin le vénérable escalier de cette maison plus que centenaire. La sixième et la onzième marches grinçaient horriblement et, c chateauorentin en tête, ils firent des contorsions plus ou moins élégantes et discrètes pour les éviter.



Heureusement la cuisine était assez excentrée et, au grand soulagement de

c clownolombine, ils reprirent un langage normal.

" On avait dit que les filles s'occupaient de la déco et nous de la cuisine ?

- Oui, dit c clownolombine,des étoiles dans les yeux, moi je vais avec c diddlapri chercher des fleurs dans le jardin.

- Des fleurs, tu crois que... commença Corentin.

- Laisse la" interrompit Cécile.



Ils avaient déjà eu cette conversation en a parte, les garçons trouvaient peu approprié de mettre des fleurs partout pour la fête des pères, mais c'était l'idée de la petite et il ne fallait pas tout le temps la contrarier. Dé-mo-cra-tie était le maître mot de la famille.



Dans la rosée matinale, un panier au bras, la petite fille partit, revêtue du chandail de charles, accompagnée du c diddlaniche de la famille, cueillir des coquelicots, des marguerites et des soucis. Elle hésita une seconde devant le parterre de bleuets dont son père était si fier. Oserait-elle en cueillir ? Oui, quelques uns, ça ne déparerait pas la plate-bande.



Pendant ce temps, c coeurécile préparait le plateau du petit déjeuner, en faisant le moins de bruit possible. Un napperon brodé, un panier tressé à l'école, pour mettre un petit pain, le miel un petit vase pour les fleurs de c clownolombine, rentrée du jardin son bas de pantalon trempé de rosée, avec bien trop de fleurs. charles lui servit un bol de chocolat chaud pour la récompenser.



c chateauorentin préparait le café, il le verserait ensuite dans une thermos, ainsi leur père pourrait le boire chaud à son réveil.

c-charles.jpgédric, leur père, détestait prendre son petit déjeuner au lit, mais ils étaient si mignons les jours où ils avaient quelque chose à se faire pardonner ou à fêter de lui apporter cet encombrant plateau, qu'il n'avait jamais osé le dire à ses enfants.

Le plateau posé devant la porte de leur père, ils purent s'affairer pour préparer le déjeuner.



« Quelqu'un peut me séparer les blancs des jaunes pour mon cake ? Demanda c chateauorentin.

 - Rha, ça y est, Monsieur a déjà besoin d'esclave ! Ronchonna charles.

 - Je vais le faire, t'inquiète, dit c coeurécile.

c coeurécile avait une légère tendance à zozotter. Ça ajoutait à son charme.

Pendant que les garçons préparaient le déjeuner, les filles s'affairaient dans la salle à manger pour dresser une jolie table.

- C.D., couteaux droite, chantonnait Colombine.

  • F.G, deux lettres qui se suivent, lui répondait sa grande sœur sur le même air.

    -Oui, mais je ne comprends pas où est l'E ?

    -Moi non plus, rétorqua Cécile, assez fière que sa petite sœur connaisse ses lettres, mais f comme fourchette et g comme gauche, l'essentiel est de s'en rappeler.

    La table mise, elles devaient se dépêcher de préparer le salon. Planter un décor de théâtre avec des draps, des meubles cherchés en grand secret au grenier, de la paille « empruntée » au fermier voisin, qui aurait été bien surpris de savoir qui la lui avait chipée, un paravent derrière lequel elles installèrent les costumes dans l'ordre d'apparition sur scène, tout devait être prêt en un temps record et surtout, surtout sans de bruit, ce qui s'avéra bien difficile avec le caractère enthousiaste de la benjamine.

    -Enfin, tout fut prêt, les salles fermées à clé et les deux filles purent occuper leur père pendant que les garçons donnaient la dernière main au repas.

    C'est ainsi qu'à 13 heures pétantes, charles put annoncer :

    -Monsieur est servi ! 

    Il avait revêtu un costume de serveur tiré des déguisements du club de théâtre dont il était le chouchou. 



  • c charlesédric put lire le menu illustré par ses enfants :

    Cocktail de crevettes, sauce Colombine

    Carpaccio de saumon, façon Charles

    Cake de chorizo de Corentin

    Coupelles de cerises et fruits divers, décorées par Cécile

    Après le repas, il fut installé sur le meilleur fauteuil de la maison, pour assister -en retenant ses fous rires devant leurs maladresses- à une pièce écrite par ses quatre enfants :

    « Le couronnement de papa », disait le programme, « décors de Cécile et olombine, mise en scène par Corentin, sur une idée originale de Charles. »

    Après ce merveilleux programme,

    c charlesédric les remercia les larmes aux yeux et les félicita d'avoir pensé à filmer la plupart des moments de cette journée pour pouvoir les montrer plus tard à leur mère,

    c catherineatherine,   partie en exploration en Arctique durant un an.

    Le plus difficile, ditc chateau orentin, c'était de convaincre Mamie Yvette, mamie c personnelaude et tante c reflethantal que nous ne voulions pas qu'elles viennent aujourd'hui.

    Oui, c'est vrai, quels pots de colle, ces femmes ! S'écria 

     c coeurécile, qui aimait être la « femme de la maison » quand sa mère partait en expédition.

  • Oui ! (oui) renchérit c clownolombine en saisissant la main de sa grande sœur.

    Tout le monde partit d'un grand éclat de rire.

    -Je voulais vous faire la surprise, mais je vous le dis tellement je suis content : cet été, nous partons tous en Nouvelle  c sauteuralédonie pour les vacances.

    Même Maman ? Demanda charles sceptique.Oui, même Maman, elle doit prendre des mesures d’hygrométrie.

    La nouvelle c sauteuralédonie, c'est près de

    c sauteuralais? Demanda Colombine.

    - Tout le monde rit encore plus quand elle argumenta:

  • - Ben oui, on dit la vieille dentelle de Calais donc la Nouvelle Calédonie ça doit être à côté.

  • Pas vraiment ! Dit c charlesédric.

  • Papa ! Tu parles notre langage codé ?

     S'écriac chateauorentin courroucé.

    -Non, pas encore couramment, mais j'ai saisi quelques mot, il est temps que vous en concoctiez un nouveau !

Repost 0
15 juin 2012 5 15 /06 /juin /2012 18:48

becassine-au-musee.jpg

En hommage à Françoise dont c'est un personnage récurrent, 

voici ce qu'on lit dans wikipédia:

Bécassine est un personnage de bande dessinée créé par Émile-Joseph-Porphyre Pinchon en 1905 et apparu pour la première fois dans le premier numéro de La Semaine de Suzette, magazine pour fillettes, le 2 février 1905.

Initialement prévue pour boucher une page blanche de la revue, l'histoire, écrite par Jacqueline Rivière née Jeanne Joséphine Spallarossa (1851-1920) épouse de J. H. Bernard de la Roche, rédactrice en chef du magazine La Semaine de Suzette, et dessinée par Joseph Pinchon (1871-1953), et qui relatait une bévue commise par la bonne bretonne de l'auteur, rencontra un tel succès que de nouvelles planches paraîtront régulièrement, toujours en guise de remplissage ponctuel.

Pour lire la suite: lien

 


Cette vitrine est au musée des années 1930, à Boulogne Billancourt: lien

musee-des-annees-30-boulogne-billancourt.jpg

On y trouve plein de choses intéressantes, comme l'ancêtre de nos claviers actuels !

tour-juin-019.jpg

Des tableaux et des meubles, des bustes...

En ce moment une exposition de sculptures animalières, mais je ne les ai pas photographiées.

Ils auraient pu sonoriser les salles avec des musiques des années 30 je trouve.



Repost 0
10 juin 2012 7 10 /06 /juin /2012 17:07

blettes

 

Christine propose la lettre B

pour-le-B.jpg 

en début de mot

pour trouver:

-prénom

-fruit

-fleur

-ville

-célébrité (n'importe quel domaine)

-un mot au hasard

-animal

*******

le truc en plus?

Chaque mot trouvé doit évoquer quelque chose de personnel, dites quoi brièvement.

 

 

 

arabesque

 

brouge.gifrigitte était l'amie d'enfance que ma mère tolérait le mieux quand je l'invitais à la maison. Bien sûr, elle était bien plus polie que moi, avait de bien meilleures notes (ça n'était pas un exploit, ma légendaire distraction m'empêche depuis toujours de réussir quoi que ce soit).

Mais ce n'était pas ma préférée. Elle était trop fifille pour moi. J'étais un vrai garçon manqué, les poupées trop peu pour moi ! Enfant unique, elle avait la chance d'avoir des vêtements flambants neufs, tandis que mes chaussures et robes avaient déjà servi à mes soeurs plus âgées.


 

 


bougainSa mère lui mettait souvent des fleurs de bougainvillée dans les cheveux. Tandis que ma tignasse était décoiffée à peine un quart d'heure après que ma mère ait essayé de la discipliner. Evidemment, elle ne jouait jamais aux "cow-boys et aux indiens", ni ne faisait le "cochon pendu" aux branches, ça aide à rester comme une gravure de mode ! Bien qu'habitant toutes les deux le Vietnam pendant notre jeunesse, elle avait le teint à peine hâlé d'un brugnon, tandis que ma peau tirait sur la teinte pain d'épice, à force d'être dehors.

 

bb.jpg Quand nous avons abordé l'adolescence, Brigitte fantasmait plus sur Brigitte Bardot et moi plus sur Bonnie & Clyde !

Bonnie-et-Clyde.jpg

 

Par contre, elle se faisait chambrer par les copains sur son prénom, à consonnance érotique, tandis que le mien restait neutre, sage (trop?).

mariee.jpg Mon amie s'est mariée avant moi et elle a pu accoler les initiales de BB, puisque son gentil mari s'appelle Bernard. Ils ont adopté un bichon, alors que j'ai eu un épagneul breton quand mes enfants étaient petits.

 

balcon bordeaux Ils vivent maintenant dans la superbe ville de Bordeaux. Je vous laisse admirer ce balcon, qui n'est pas le leur.

 

arabesque

 

Voilà Christine, j'ai rendu ma copie.

J'ai hâte de lire les a utres participations.

 




 

Repost 0
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 08:14

hop-milit.jpg "Travaillez prenez de la peine, c'est le fonds qui manque le moins..."

En fait, non, ce n'est pas tout à fait la fable du Laboureur lien que je viens vous conter. Pourtant j'ai biné.

soleilforthysiasJ'ai passé pas mal de temps à tailler mes spirées et forthytias dans le Lot, même si le résultat n'a rien à voir avec ma première photo (hopital militaire  Val de Grâce, Paris link) ! 

Cette année, j'ai décidé de tailler mes buissons en boules. J'aime beaucoup tailler.

Et puis j'ai tondu et tondu et tondu, avec toute l'eau qui tombe enfin, ça pousse si vite qu'on a à peine le temps de ranger la tondeuse qu'il faut recommencer.

 


paniers-de-cerises.jpg Avec Terrien, nous avons aussi passé pas mal de temps à récolter les cerises et à faire des confitures (surtout lui, je déteste peser). Admirez les jolis paniers que mon beau-père nous a tressés ! Pff je ne sais jamais s'il faut mettre un s à tressé dans ce cas là? Help !

 

cerisier.jpg Tous les animaux du monde ( geais, tourterelles, hibou, chauve-souris, papillons, bourdons, guèpes, etc...) semblaient s'être donné rendez-vous dans notre cerisier qui doit avoir dans les 20 ans. Les renards et les chevreuils rôdaient alentours.  Mais nous avons eu notre quota.

Les oiseaux venaient même quand j'étais dans ma chaise longue sous l'arbre. Pourtant je n'ai jamais pu en photographier, ils faisaient le tour de l'arbre pour ne pas être du même côté que moi. 

 

Remarquez, quand je vois les petits becs affamés

rouge queues

qu'ils ont à nourrir dans notre grange, je veux bien leur laisser quelques cerises !

 

 

 

Et de retour en ville, il faut que je rattrape mon retard de travail avant de vous rendre visite. 

J'espère que vous ne m'en voulez pas trop !

Repost 0
24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 23:21

20km Parmi tous ces coureurs des 20 kilomètres de Paris, il y a beaucoup de francophones. 

coeur de terreMais sur terre, nous sommes minoritaires.

drapeau-francophonie.jpg

xuangkangsifouleT2009-076.jpg Vous pensez qu'il vaut mieux parler chinois, vu leur nombre et leur désir de conquête ?


 



manekenpissAlors pourquoi, à mon avis, est-ce mieux d'être francophone ? Qu'importe que vous soyez Belges, Suisses ou Québéquois. 

Vous voulez savoir pourquoi? 

Si je vous dis:

MVTMJSUNP, vous pensez à quoi?

Allez, je suis gentille, je vous offre un indice supplémentaire:

terre-céramique09 004

Trouvé ? 

Non ?

Oh vous, vous avez trop lézardé au soleil ! Votre cerveau est grillé ?

vélo

Et si je vous dis que dans MVTMJSUNP, le v correspond à vélo ?

Mon 

Vélo

Tourne

Mal

Je 

Suis

Un 

Nouveau

Piéton

Moyen mnémotechnique pour se souvenir de l'ordre des planètes.

Essayez d'en faire autant en remplaçant leur nom en anglais, quand on sait qu'en plus terre se dit earth, il y a de quoi être vert de jalousie de ne pas parler français non? 

martien.gif

Mars 

Vénus

Terre

Mercure

Jupiter

Saturne

Uranus

Neptune

Pluton

Bon voyage à ceux qui partent pendant le pont et n'oubliez pas de prendre vos précautions avant de partir 

wcmartiens.gif

Repost 0
19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 10:20

bonzai-sur-pilotis.jpg

Bonjour !

En cliquant sur la photo ci-dessus, vous aurez tous les renseignements pratiques sur le musée.

Nous avons eu beaucoup de plaisir à sillonner les allées.

Quelques photos pour vous:

blanches-fleurs.jpg

albert kahn jardin japonais buis 004

rhodo-rouge.jpg

Autant vous dire que j'ai mitraillé avec mon apn. 

forêt albert kahn 18 mai 2012

Des plantes (à part les buis) qui ne se plairaient pas dans mon jardin du Lot ! On aurait dû venir il y a une semaine, là les fleurs commencent à faner. 

mont-fuji-albert-kahn.jpg

Mont Fuji.

Cliquez aussi sur ce  lien!

Vous comprendrez pourquoi un jardin japonais.

albert-kahn-jardin-japonais-2012.jpg

Nous n'avons pas pu visiter la serre superbe à travers les vitres. Dommage.

Bon week-end à tous ! :0010:

Repost 0
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 21:45

Over-blog me fait parfois penser à mes cours de géographie, avec les camemberts de population ou autres statistiques. Pas vous ?

Provenances

Le 17/05/2012

  • Provenances directes : 39% (25)
  • Communaute plateforme : 7% (5)
  • Provenances externes : 36% (23)
  • Moteurs de recherche : 15% (10)

Je n'ai jamais trop compris ce qu'ils appelaient "provenances directes". Pouvez-vous m'éclairer?

 

En tous cas c'est bien qu'ils  mettent maintenant la légende et la part de camembert dans la même couleur.

Avant, les couleurs étaient peu distinctes.

___________________________________________________________________________________________

 

J'ai aussi reçu ça, et vous ?


Cher blogueur,

Nous réalisons une étude auprès des personnes les plus influentes sur Internet en Europe et aux Etats-Unis, dont vous faites partie. Il s'agit de mieux comprendre les bonnes pratiques et les bons outils qui mènent au succès (audience, influence).

Nous comptons sur vous :) Répondre à cette étude vous prendra 5 minutes.

Nous vous ferons parvenir les résultats en avant-première, et nous présenterons pour la première fois les conclusions lors de la conférence BlogWorld à New York le 6 juin.


Julien, Fred et Gilles, fondateurs d'OverBlog

 

Ne trouvez-vous pas bizarre qu'ils nous posent toutes ces questions alors qu'ils possèdent les réponses dans leur base de données? D'autant plus qu'il y a tout un jargon informatique que je ne comprends pas à l'intérieur du dit questionnaire. Je ne sais pas trop comment réagir à ce genre d'appel.

Et vous ?

 

Bonne journée ! 

 

Repost 0
15 mai 2012 2 15 /05 /mai /2012 07:25

boutique Gaëlle

 

Je ne fais pas souvent de publicité pour les sites marchands, 

mais en cliquant sur cette image, vous entrerez 

dans un mode très raffiné.

Gaëlle ouvre sa boutique, allez la voir 

Beaucoup d'idées et une finition soignée vous donneront sûrement envie de donner à votre tour un coup de pouce à cette charmante créatrice.

Repost 0
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 07:42

ils-ont-ose-6.jpg Vous cherchez un logement en région parisienne et vous aimez la nature ? Vous voulez concilier proximité d'un parc et de transports en commun ? 

ils ont osé 4

Le tout pas trop loin de Paris ?

ils-ont-ose-5.jpgVous en rêviez... un promoteur l'a fait pour vous ! Et en plus, c'est du bbc, de la construction super bien isolée, vous dépenserez peu en chauffage, ces bâtiments sont équipés de panneaux solaires. Sympa non?



fleurs parc paris

Ah, vous pensez être situés là?

Non, regardez plutôt:

aa-003.jpg

Pour être près d'une gare, oui vous n'avez que 400 mètres à parcourir, mais vos fenêtres donnent directement sur la voie ferrée !

ils-ont-ose-3.jpg

Et de l'autre côté, ça donne sur l'autoroute A13 !

Ma photo a été prise à une heure où il y a peu de circulation, imaginez le même endroit aux heures de pointe tous les jours

ou l'été, quand on ouvre les fenêtres, les jours de grands départs...

aa-004.jpg

Eh oui, ils ont osé construire là !

Les villes peuvent ainsi se vanter de construire du logement social ou écologique !

Une autre fois, je vous montrerai un palais que j'ai toujours vu inoccupé depuis presque dix ans que je vis en région parisienne.

 

Aujourd'hui, je vous recommande d'aller répondre au Késako de Nicole là: link

 

Bon dimanche !

Repost 0

createrres

bonne-annee-2015.png

Merci pour votre commentaire !

Rechercher